Arts et CultureLes dernières actualités de la tech

Thom Yorke (Radiohead) distribue son nouvel album solo directement via BitTorrent

Thom Yorke, le chanteur du groupe britannique Radiohead, vient de sortir un album solo, Tomorrow’s Modern Boxes, créant ainsi la surprise puisqu’il s’agit d’une première depuis The Eraser en 2006. Mais surtout, plutôt que de passer par les circuits traditionnels de distribution, il a choisi de vendre son nouvel opus directement auprès du public.

«Contourner les gardiens autoproclamés du temple »

Connaissez vous la DATAROOM de FRENCHWEB.FR notre base de données de startups et sociétés innovantes françaises: informations clés, fonds levées, chiffres d'affaires, organigramme, axes de développement. Accédez aux informations que nous avons collecté concernant plus de 1000 sociétés

« J’essaie quelque chose de nouveau, ne sais pas ce que cela donnera. Mais le voici :) » a-t-il lancé sur Twitter, ajoutant un lien hypertexte vers la page de téléchargement. Une fois sur celle-ci, l’internaute peut obtenir gratuitement un titre et le vidéo-clip associé. Pour 6 dollars, il peut acheter l’album dans son intégralité.

Dans une lettre coécrite avec Nigel Godrich, son producteur, ils expliquent leurs raisons : « A titre d’expérience, nous utilisons une nouvelle version de BitTorrent pour distribuer le nouvel album de Thom Yorke. (…) Si cela fonctionne bien, cela pourrait être un moyen efficace pour les créateurs des œuvres de reprendre la main sur le commerce sur Internet ». Cela « permet à ces personnes qui font de la musique, de la vidéo ou n’importe quel autre contenu numérique de les vendre eux-mêmes. En contournant les gardiens autoproclamés du temple  ».

Une première expérience en 2007

Ce n’est cependant pas la première fois que le chanteur du groupe de Creep, No Surprises ou encore de Karma Police expérimente une nouvelle forme de commercialisation hors des sentiers battus. En 2007, son groupe sortait In Rainbows, un album que les internautes pouvaient télécharger gratuitement, ou acheter pour le prix qu’eux-mêmes fixaient individuellement.

Beaucoup de groupes de musique, qui n’ont pas signé avec les majors du disque, utilisent depuis plusieurs années des sites comme MySpace ou SoundCloud pour diffuser leurs titres, ou BandCamp pour les commercialiser. Ils ont également investi les plates-formes de financement participatif pour financer en amont leurs sessions d’enregistrement, tout en vendant leurs albums.

Suivez nous:
Connaissez vous la DATAROOM de FRENCHWEB.FR notre base de données de startups et sociétés innovantes françaises: informations clés, fonds levées, chiffres d'affaires, organigramme, axes de développement. Accédez aux informations que nous avons collecté concernant plus de 1000 sociétés

Un commentaire

Bouton retour en haut de la page
Share This