Actualité

Tim Cook dévoile la stratégie d’Apple pour l’après-iPhone : « Notre objectif n’a jamais été d’être les premiers. C’est d’être les meilleurs »

« Nous ne faisons pas beaucoup de choses parce que nous passons beaucoup de temps sur chaque détail » déclare Tim Cook, le numéro 1 d’Apple

Apple a présenté hier des résultats en béton armé pour le second trimestre de son exercice fiscal. Avec une croissance de 4,6% de son chiffre d’affaires sur la période, à 45,6 milliards de dollars (32 milliards d’euros), et un profit à 10,2 milliards de dollars pour une marge brute à 39,3%, à priori, pas de quoi s’inquiéter. Le tout avec 43,7 millions d’iPhone et 16 millions d’iPad écoulés.

Pourtant, sa part de marché sur les smartphones s’érode mois après mois, et les analystes s’inquiètent sur la capacité d’Apple à faire face à l’ère post-iPhone, le produit « cash-machine » de la firme. Tim Cook, le président, a alors tenu à rappeler, dans une interview accordée au Wall Street Journal, le positionnement du groupe et sa stratégie, notamment en matière d’innovation, à ceux qui l’auraient oubliés : « Vous voulez prendre le temps de bien faire les choses. Notre objectif n’a jamais été d’être les premiers. C’est d’être les meilleurs. Pour faire les choses vraiment bien, il faut du temps ».

Histoire de renforcer un peu plus la dose de cette piqûre de rappel, il ajoute : « Vous pouvez voir un grand nombre de produits qui ont été mis sur le marché où la réflexion (la conception, ndlr) n’est pas très profonde et, en conséquence, ces choses ne font pas très bien ». Un clin d’œil à l’iPod arrivé sur le tard sur le marché des lecteurs MP3, mais qui a bouleversé le secteur en raflant la mise ?

Alors que certains grands groupes rachètent tout azimut des start-ups à coup de milliards de dollars – notamment Google avec, récemment, les drones de Titan Aerospace, les thermomètres connectés Nest ou encore le GPS enrichit Waze… – Apple adopte, encore, une stratégie beaucoup plus discrète et plus ciblée. « Nous ne faisons pas beaucoup de choses parce que nous passons beaucoup de temps sur chaque détail et cette part d’Apple ne change pas. C’est la façon dont nous avons fonctionné pendant des années et c’est la façon dont nous fonctionnons encore » conclut M. Cook.

Olivier Harmant

[A lire également : Résultats trimestriels : Apple bat les prévisions, Facebook enregistre 72% de croissance, Zynga en difficulté]

Olivier Harmant

Pour contacter la rédaction: cliquez ici Devenez "la start-up de la semaine" : faites-vous connaitre! Ajoutez un événement à notre agenda: cliquez ici

Sur le même sujet

Share This