ActualitéRetail & eCommerce

Amazon testerait maintenant son propre service de livraison

UPS, FedEx et l’US Postal assurent la majorité des expéditions de colis d’Amazon outre-Atlantique

Amazon testerait désormais son propre service de livraison selon le Wall Street Journal. Plus précisément, il s’agirait d’assurer le transport dans les derniers kilomètres qui sépare le colis du domicile du client. Le géant américain de l’e-commerce souhaiterait ainsi renforcer l’expérience utilisateur – et permettre ainsi la livraison le jour même pour certains produits, un dispositif déjà expérimenté depuis un an dans plusieurs métropoles américaines – et enrayer la hausse des tarifs de livraison qui ne cesse d’augmenter depuis 2009 selon le quotidien qui précise que les coûts d’expédition ont augmenté de 31% dans les résultats trimestriels publiés par la société cette semaine.

Jeff Bezos pourrait également en profiter pour réduire sa dépendance à UPS ou FedEx, les deux groupes de transports qui aussurent, avec le service postal américain, la majorité des livraisons de la firme ourre-Atlantique.

La rédaction

Pour communiquer sur FrenchWeb ou le Journal des RH, devenez partenaire, cliquez ici.
Bouton retour en haut de la page
Amazon testerait maintenant son propre service de livraison
Le cloud open source, ça change quoi?
4 questions sur la pénurie de semi-conducteurs qui déstabilise l’industrie mondiale
Amazon s’est vu infliger une amende record pour non respect du RGPD
Deliveroo envisage de quitter l’Espagne, où les livreurs devront bientôt être salariés
Google
GAFAM: des résultats trimestriels à nouveau mirobolants malgré quelques nuages
Xavier Niel lance une OPA simplifiée sur les actions d’Iliad, retirant le groupe de la Bourse