ActualitéRetail & eCommerce

Amazon testerait maintenant son propre service de livraison

UPS, FedEx et l’US Postal assurent la majorité des expéditions de colis d’Amazon outre-Atlantique

Amazon testerait désormais son propre service de livraison selon le Wall Street Journal. Plus précisément, il s’agirait d’assurer le transport dans les derniers kilomètres qui sépare le colis du domicile du client. Le géant américain de l’e-commerce souhaiterait ainsi renforcer l’expérience utilisateur – et permettre ainsi la livraison le jour même pour certains produits, un dispositif déjà expérimenté depuis un an dans plusieurs métropoles américaines – et enrayer la hausse des tarifs de livraison qui ne cesse d’augmenter depuis 2009 selon le quotidien qui précise que les coûts d’expédition ont augmenté de 31% dans les résultats trimestriels publiés par la société cette semaine.

Jeff Bezos pourrait également en profiter pour réduire sa dépendance à UPS ou FedEx, les deux groupes de transports qui aussurent, avec le service postal américain, la majorité des livraisons de la firme ourre-Atlantique.

Bouton retour en haut de la page
Amazon testerait maintenant son propre service de livraison
NSO Group: le fabricant du logiciel d’espionnage controversé Pegasus ouvre une enquête
Les données des consommateurs, nouvelle mine d’or de la grande distribution depuis l’avènement de l’e-commerce
Cajoo
Quick commerce: pourquoi la livraison rapide à domicile peine à être rentable
[Livre Blanc] Comment surfer sur la vague du sales enablement ?
Après le boom de la pandémie, DocuSign s’effondre à la Bourse de Wall Street
Le Kremlin renforce sa mainmise sur l’Internet russe avec le rachat de VKontakte par Gazprom