ActualitéBusinessTech

[TL;DR] Les news Tech qu’il ne faut pas manquer ce 17/07

Tous les soirs, le meilleur de l’actu Tech est dans le TL;DR de FrenchWeb.

TL;DR (sigle invariable) (XXIème siècle) : initiales de «too long ; didn’t read»,
soit littéralement «trop long ; pas lu»
1. (Internet) Pour exprimer que le message qui a été envoyé n’a pas été lu parce qu’il était trop long.
2. (Internet) Pour exprimer que ce qui suit est un résumé du texte trop long.

 

Netflix déçoit sur le nombre d’abonnés, l’action dévisse. La plateforme américaine a engrangé seulement 5,15 millions de nouveaux abonnés sur le deuxième trimestre, loin des 6,2 millions auxquels il s’attendait.

Crédit : Diabluses / Shutterstock.com

Pourquoi c’est important : «Après quatre trimestres consécutifs où il avait battu ses propres anticipations et celles des analystes (…), Netflix a déçu avec un deuxième trimestre faible», a relevé l’analyste Paul Verna du cabinet eMarketer. «Ce n’est pas entièrement surprenant, compte tenu de la concurrence croissante sur le marché de la vidéo en streaming avec Amazon, Hulu, HBO et autres, qui gagnent des parts de marché aux dépens de Netflix. Le marché est aussi bousculé par l’arrivée de nouveaux entrants, comme Disney et (l’opérateur télécoms) AT&T», qui lancent des plateformes de streaming sur abonnement, ajoute M. Verna. La concurrence de la plateforme YouTube (Google), qui attire beaucoup, notamment chez le public jeune, est aussi menaçante pour Netflix. Pour autant, poursuit Paul Verna, Netflix «devrait rester nettement leader du marché aux États-Unis» grâce à son «solide portefeuille de programmes originaux».

 

Tesla : les frasques d’Elon Musk commencent à inquiéter. La violente attaque de l’entrepreneur américain contre un spéléologue ayant aidé à sauver des enfants piégés dans une grotte thaïlandaise semble être le dérapage de trop.

Elon Musk. Crédits : Y Combinator.

Pourquoi c’est important : Journalistes, analystes financiers, employés : nombreux sont ceux qui ont fait les frais des colères du fantasque milliardaire d’origine sud-africaine, également à la tête de l’entreprise spatiale SpaceX. Mais il a semble-t-il franchi une ligne jaune ce week-end en traitant, sur Twitter, de pédophile un Britannique ayant épaulé la mission de sauvetage de 12 jeunes footballeurs pris au piège dans une grotte thaïlandaise et évacués la semaine dernière. Des propos qui lui ont valu une avalanche de critiques virulentes sur les réseaux sociaux, déclenchant même des interrogations quant à sa stabilité mentale et à ses capacités de dirigeant d’entreprise. «C’est la chose la plus néfaste, en termes d’image de marque, qu’Elon Musk ait jamais faite», estime Roger Kay, analyste chez Endpoint Technologies Associates. Pour ce dernier, l’attitude d’Elon Musk s’apparente à celle du président américain Donald Trump, lui aussi habitué à polémiquer violemment sur Twitter, voire à insulter quiconque n’est pas d’accord avec lui.

 

Le Français PeopleDoc en passe d’être racheté par l’Américain Ultimate Software pour 300 millions de dollars. Le montant sera payé en numéraire, avec notamment 75 millions de dollars à la signature, et en actions d’Ultimate.

Jonathan Benhamou, co-fondateur de PeopleDoc.

Pourquoi c’est important : Avec ce rachat, Ultimate Software souhaite étendre son offre vers la gestion de la relation RH-employés et la gestion des dossiers salariés. PeopleDoc deviendra une filiale du groupe américain. Sur l’axe technologique, la start-up conservera sa roadmap produit et continuera d’investir sur les partenariats établis avec des acteurs RH du marché.

 

Le géant chinois Didi Chuxing s’associe au site hôtelier Booking.com. Ce dernier injecte au passage un demi-milliard de dollars dans la plateforme de VTC.

Crédits : Didi Chuxing.

Pourquoi c’est important : Aux termes de ce «partenariat stratégique», les deux plateformes de réservation vont être interconnectées. Les utilisateurs de la plateforme chinoise pourront ainsi réserver une chambre d’hôtel sur Booking.com et les utilisateurs de Booking.com un trajet sur le site de Didi. Booking Holdings compte aussi parmi ses plateformes les sites Kayak, Priceline et Agoda. Le groupe se présente comme le numéro un mondial de la réservation de nuitées en ligne.

 

Total va ouvrir un centre d’innovation sur la raffinerie du futur en Inde. Pour créer la «raffinerie 4.0», Total s’est associé au groupe Tata, le géant indien de l’automobile.

Crédit: Vytautas Kielaitis/Shutterstock

Pourquoi c’est important : L’objectif de ce centre, situé à Pune (ouest du pays), sera d’«inventer» des solutions numériques dans l’intelligence artificielle, l’analyse des données ou l’Internet des objets sur des sujets d’intérêt pour Total, en commençant par le raffinage. «Nous voulons nous positionner en pionnier en travaillant au développement d’une raffinerie connectée et intelligente qui nous permettra d’améliorer notre compétitivité industrielle : il s’agit d’inventer la raffinerie 4.0 !», a déclaré Bernard Pinatel, directeur général Raffinage-Chimie de Total. Une cinquantaine de personnes seront mobilisées sur ce projet, entre Pune, le siège du géant français et ses différentes raffineries.

Tags
Plus d'infos

La rédaction

Pour contacter la rédaction, cliquez ici / Devenez "la start-up de la semaine" : faites vous connaitre! / Ajoutez un événement à notre agenda: cliquez ici

Sur le même sujet

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Share This
Fermer