ActualitéComData Room

Tout ce qu’il faut savoir sur le Real Time Bidding

Qu’est-ce que le RTB ? Quels sont les chiffres de cette technologie qui modifie le paysage de la publicité en ligne ? Qui sont les acteurs qui comptent ?

[tabs]

[tab title= »Qu’est-ce que le RTB? »]

[/tab]

[/tabs]

Le Real Time Bidding (RTB) est une technologie utilisée dans la publicité en ligne qui révolutionne l’achat d’espaces publicitaires. Elle consiste à allouer des espaces en temps réel, suite à des enchères effectuées par des annonceurs ou agences.

Ces enchères sont établies selon plusieurs types de critères ultra-précis, tels que la taille de la bannière, le contexte de la page web, les indications de lieu et de temps relatives à l’internaute.

Concrètement, les plateformes d’Ad-Exchange permettent aux acheteurs et aux vendeurs, à l’image d’une place boursière, de se rencontrer pour passer des ordres en temps réel sur des appels de pages publicitaire. L’objectif est de simplifier et d’automatiser les procédures d’achats d’espace et de générer ainsi une meilleure rentabilité des investissements publicitaires pour les acheteurs, et une meilleure monétisation des inventaires publicitaires pour les vendeurs, explique IAB France.

[tabs]

[tab title= »Les chiffres-clés du RTB »]

[/tab]

[/tabs]

  • Les recettes publicitaires du RTB en 2012 ont profité d’une hausse de 120% en France (par rapport à 2011), avec 51M€ de recettes. (Source Infectious media)
  • +92% de hausse des budgets des annonceurs européens dédiés aux campagnes publicitaires via les ad-exchanges au deuxième trimestre 2013 ( Source Ad-Exchange.fr).
  • L’Allemagne est le pays qui a connu la plus forte croissance des recettes publicitaires du RTB en 2012 avec +171% en un an, et 129M€ de recettes.
  • En 2012, on a également assisté à une hausse des inventaires : +68% pour la France, +37% pour l’Angleterre, +26% pour l’Allemagne (entre le 1er et le 3e trimestre).(Source Pubmatic.com)
  • Au Royaume-Uni, le nombre de publicités vidéo augmente de 14% par mois. (Source Tubemogul.com)
  • Sur mobile, le RTB a atteint une part de 36% au niveau mondial au 3e trimestre 2012, contre 21% au 2nd trimestre et 8% au 1er trimestre. (Source Rubiconproject.com)
  • Résultat de campagne RTB : le canal mobile le plus performant a connu une hausse de 663% de eCPM (Source Adfonic.com)

rtb_ schema
source : matiro.com
[tabs]

[tab title= »Pour aller plus loin »]

[/tab]

[/tabs]

En février dernier Frenchweb organisait un atelier sur le Real Time Bidding réunissant les spécialistes du secteur Cyril Vart, Directeur associé chez Fabernovel, Frederic Bellier, DG de RadiumOne en France, Edgar Baudin co-fondateur de Gamned, Raphael Zier PDG de Netbooster, et Eric Aderdor CEO d’Horyzon Media et Président du Syndicat des Régies Internet.

Crédit photo: Fotolia, banque d’images, vecteurs et videos libres de droits

Tags

La rédaction

Pour contacter la rédaction, cliquez ici / Devenez "la start-up de la semaine" : faites vous connaitre! / Ajoutez un événement à notre agenda: cliquez ici

Sur le même sujet

2 thoughts on “Tout ce qu’il faut savoir sur le Real Time Bidding”

  1. Vous auriez pu citer la très jolie start-up française AdQuantic qui est particulièrement avancée sur ce sujet.

  2. Bonjour,
    En effet le RTB est une tendance prometteuse (pour qui?) du marché, mais elle comporte aussi ses zones d’ombre.
    1) Si les inventaires augmentent, la qualité de ces inventaires est très contrastée. Les éditeurs préfèrent monétiser autrement leurs meilleurs espaces et n’exploiter le RTB que pour les espaces moins attractifs.
    2) Le système est souvent opaque pour les annonceurs. Difficile de savoir où l’on est affiché, pire, de savoir si une impression est faite à un endroit visible par l’internaute ou tout en bas d’une page.
    3) Ce système conduit à mettre en concurrence des annonceurs aux stratégies très différentes: une partie (des annonceurs) est dans une stratégie de branding (bid élevé sans considération de ROI) au détriment des annonceurs ROIstes qui sont focalisés sur le couple CTR/CPM (dont font partie un grand nombre de start ups a priori).
    Pour ce qui est de la performance mobile, très difficile d’en juger. L’augmentation du trafic sur mobile et les difficultés à rentabiliser ce trafic créent les conditions idéales pour que le RTB devienne le modèle de référence sur ce terminal. Jusqu’à quand? Difficile à dire, peut-être jusqu’à une correction prochaine du marché (qui penche sérieusement du côté des éditeurs actuellement).
    Ce sont surtout les régies d’affiliation qui ont du souci à se faire en tout cas!
    Benjamin – Roadgency

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Share This