ActualitéLes levées de fonds

Transformation numérique: le groupe Talan lève 35 millions d’euros

Le groupe Talan vient de lever 35 millions d’euros, dont 20 millions d’euros auprès du CIC, Crédit du Nord, Société Générale et BNP Paribas, et 15 millions d’euros sous forme d’un placement privé entièrement souscrit par le Fonds Novo 2 (Tikehau IM). La société avait déjà reçu un soutien financier de 6 millions d’euros de Bpifrance en 2014.

Fondée il y a une dizaine d’années, l’entreprise est spécialisée dans le conseil et les services numériques, notamment pour aider les grands groupes dans leur transformation numérique. Orange, EDF, GDF-Suez ou encore la SNCF figurent parmi ses clients.

4 secteurs principaux

Le groupe apporte une expertise dans quatre domaines principaux: finance et assurance, énergie et service public, télécom et médias, transport et logistique. Basé à Paris, il dispose de plusieurs filiales dans le monde, notamment à Londres, Luxembourg, New York, Hong Kong, Montréal et Tunis.

Au final, le groupe revendique plus de 100 millions d’euros de chiffre d’affaires et espère franchir les 150 millions d’euros en 2015, puis les 200 millions d’euros en 2016. Cela devrait passer par le recrutement de 1 300 nouveaux collaborateurs en 2015 et 2016 annonce le groupe.

Crédit photo: Fotolia, banque d’images, vecteurs et videos libres de droits

Olivier Harmant

Journaliste chez FrenchWeb - DECODE.MEDIAPour communiquer sur FrenchWeb ou le Journal des RH, devenez partenaire, cliquez ici.
Bouton retour en haut de la page
Transformation numérique: le groupe Talan lève 35 millions d’euros
Accenture s’apprête à acquérir le cabinet OpusLine pour se renforcer dans la santé
HR Tech: les annonces qu’il ne fallait pas manquer depuis juin
Puces informatiques: dans un secteur en ébullition, AMD acquiert Xilinx pour 35 milliards de dollars
Vinted poursuit sa conquête de l’Europe avec le rachat de son concurrent United Wardrobe
Comment réussir son entretien en visio?
Médias: les Français moins enclins à payer pour s’informer que la moyenne mondiale