A la uneActualitéMedia

TVTY lève 6 millions d’euros pour transformer l’essai

TVTY se place sur le marché de l'attention. Un business très prometteur, puisque si certaines marques de la grande consomation sont prêtes à payer cher leurs écrans publicitaires, beaucoup visent désormais leurs audiences pendant le moment parfait de l'attention. C'est la promesse de TVTY, acteur de l'activation marketing qui s'est spécialisé dans le «moment marketing» grâce à la synchronisation des campagnes entre le offline et le online.

Après une première levée de fonds de 3,3 millions en 2014, elle annonce avoir bouclé son deuxième tour de table de 6 millions d'euros auprès de Partech, 360 Capital Partners, Serena Capital. Depuis sa première levée de fonds, TVTY a tenu ses objectifs (ouverture de bureaux à Londres et à NY, recrutements), mais elle doit encore financer sa R&D.

«Notre croissance a triplé entre 2015 et 2016 et on s'attend à la même tendance pour 2016», explique à Frenchweb Pierre Maréchal, COO de l'entreprise qui communique sur «une dizaine de millions d'euros sur son chiffre d'affaires annuel».

Pour aller plus loin sur le marché américain, qui représente «40% de son activité, un an après le lancement», TVTY doit assurer ses arrières en matière de financements. D'autres acteurs sur le «moment marketing», tels Civolution, Simple.TV se positionnent. «Ce sont des concurrents placés uniquement sur des verticales, comme la TV, la météo, ou centrés sur les inventaires publicitaires», répond la société qui revendique 25 000 sources de données agrégées, des campagnes publicitaires partout dans le monde, sur tous les supports.

Côté modèle, TVTY, qui a noué un partenariat avec Google pour accéder à l'inventaire, se rémunère au pourcentage. Toute synchronisation entre ses contenus marteking et le «bon moment» (doublement d'une campagne pub, ou riposte à celle d'un concurrent) lui rapporte. Etonnament, elle opère aujourd'hui à 20% sur les mobiles et la grande majorité sur desktop, pour le compte des 1 250 marques dans 40 pays.

Développer son modèle vers du 100% marketing

A terme, elle ne veut plus seulement proposer des moments marketing, mais bien des campagnes 100% marketing, suivant l'uitlisateur à chaque moments clés. «Pour l'instant nous sommes sur des campagnes de 'macro-moment'», précise Pierre Maréchal. Elle souhaite aussi étendre à d'autres pays son partenariat avec Google pour l'accès à l'inventaire. Cette levée de fonds doit aussi lui permettre de doubler ses effectifs de R&D et commerciaux, basés aux Etats-Unis.

 

Lire aussi: Le Français TVTY lève 3,3 millions d’euros et se rêve en Criteo du spot TV

Siège: Paris

Date de création: 2009

CA: Dizaine de millions d'euros

Effectifs: 60 (35 personnes à Paris, R&D), 15 personnes Londres, 10 à NYC.

Jeanne Dussueil

Pour communiquer sur FrenchWeb ou le Journal des RH, devenez partenaire, cliquez ici.
Bouton retour en haut de la page
TVTY lève 6 millions d’euros pour transformer l’essai
Apple s’oppose à l’arrivée de France Digitale dans la procédure judiciaire lancée par l’État
Live shopping: qui est Whatnot, la nouvelle licorne californienne financée par Google, a16z et Y Combinator?
Données personnelles: la Cnil s’attend à deux fois plus de cas de violation en 2021
Mobilité : Sharelock lève 4 millions d’euros auprès de Breega
Investissement locatif: la PropTech lilloise Brik lève 1,5 million d’euros
Marketing : ADLPerformance met la main sur la startup Reech pour investir le marché de l’influence