ActualitéAmérique du nordArts et CulturesTech

Twilio espère lever 150 millions de dollars lors de son IPO

C'est l'une des introductions en Bourse les plus attendues de l'année dans le secteur technologique. La start-up américaine Twilio, qui développe des services de communication à destination des développeurs, a annoncé qu'elle allait émettre 10 millions d'actions de classe A pour un prix unitaire fixé à 15 dollars. L'opération doit ainsi permettre à la société de lever 150 millions de dollars (environ 132 millions d'euros). Les titres seront introduits ce jeudi sur le New York Stock Exchange. Par ailleurs, une option permettant d'émettre 1,5 million d'actions supplémentaires pourrait être levée.

Fondé en 2008, Twilio développe des produits et services permettant aux éditeurs d'applications mobiles d'insérer des outils afin de communiquer avec leurs utilisateurs. Ceux-ci peuvent prendre la forme de messageries instantanées « in-app », de notifications push ou même d'appels téléphoniques. L'une de ses solutions les plus connues est l'authentification en deux étapes, qui repose sur l'envoi, par un SMS ou une notification push, d'un code de plusieurs chiffres permettant à l'utilisateur d'un service de se connecter. Les fonctionnalités développées fonctionnent depuis une plateforme en cloud à laquelle se relient les développeurs via une API.

Plus de 166 millions de dollars de CA

Avec ce modèle, Twilio revendique plusieurs grandes marques parmi ses clients, comme Uber, son rival américain Lyft, la plateforme de location d'hébergement Airbnb, le spécialiste des services cloud Box ou encore l'éditeur de logiciels de service client Zendesk. Pour financer son développement, l'entreprise basée à San Francisco a bouclé plusieurs tours de table importants dans le passé, dont un de 130 millions de dollars il y a un an, notamment auprès des fonds Fidelity et T Rowe Price. A l'époque, Amazon et Salesforces Ventures – le véhicule d'investissement du spécialiste des logiciels cloud – avaient également participé à cette levée de fonds.

En dépit de ses atouts et de ses succès déjà enregistrés, Twilio reste déficitaire. Dans un prospectus financier publié auprès de la SEC (Securities and Exchange Commssion, ndlr), l'autorité américaine des marchés financiers, la société fait état d'un chiffre d'affaires de 166,9 millions de dollars en 2015, une performance en forte progression par rapport à l'exercice précédent où les revenus atteignaient alors les 88,8 millions de dollars. Twilio affichait toutefois une perte de 38,8 millions de dollars en 2015.

Crédit photo: Fotolia, banque d'images, vecteurs et videos libres de droits
Tags

Olivier Harmant

Pour contacter la rédaction: cliquez ici Devenez "la start-up de la semaine" : faites-vous connaitre! Ajoutez un événement à notre agenda: cliquez ici

Sur le même sujet

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Share This