AcquisitionActualitéAmérique du nordBusinessInvestissementsMarketing & Communication

Twilio s’offre SendGrid pour 2 milliards de dollars

Twilio veut ajouter les courriers électroniques à sa plateforme de communication. Pour ce faire, la société californienne n’a pas hésité à mettre la main au porte-monnaie en déboursant environ 2 milliards de dollars dans le cadre d’une transaction entièrement boursière pour racheter SendGrid, fournisseur américain de solutions d’e-mailing. L’opération doit être conclue au premier semestre 2019.

Fondée en 2009 par Isaac Saldana, Jose Lopez et Tim Jenkins, SendGrid développe une plateforme permettant aux marques d’automatiser l’envoi de mails à leurs clients, notamment pour confirmer un achat en ligne ou réinitialiser un mot de passe. A ce jour, la société basée à Denver revendique plus de 45 milliards de mails envoyés chaque mois via sa plateforme pour quelque 74 000 clients, dont Airbnb, Booking.com, Spotify et Uber.

Le courriel, chaînon manquant de Twilio

Le service proposé par SendGrid vient ainsi compléter l’offre de Twilio qui développe des produits et services permettant aux éditeurs d’applications mobiles d’insérer des outils afin de communiquer avec leurs utilisateurs. Ceux-ci peuvent prendre la forme de messageries instantanées «in-app», de notifications push ou même d’appels téléphoniques. L’une de ses solutions les plus connues est l’authentification en deux étapes, qui repose sur l’envoi, par un SMS ou une notification push, d’un code de plusieurs chiffres permettant à l’utilisateur d’un service de se connecter.

Les fonctionnalités développées fonctionnent depuis une plateforme cloud à laquelle se relient les développeurs via une API. Parmi ses clients, l’entreprise compte notamment Coco-Cola, Lyft, Twitter, Zendesk ou encore eBay. Parmi les clients communs de Twilio et SendGrid, on retrouve Airbnb et Uber, ce qui démontre la complémentarité des deux services. «Le courrier électronique est un canal de communication vital pour les entreprises du monde entier, et il était donc important pour nous d’inclure cette capacité dans notre plateforme», a indiqué Jeff Lawson, co-fondateur et CEO de Twilio. Pour rappel, la société californienne avait levé 150 millions de dollars lors de son entrée en Bourse à Wall Street en 2016.

Bouton retour en haut de la page
Twilio s’offre SendGrid pour 2 milliards de dollars
Bubble lève 100 millions de dollars pour sa plateforme no-code
Pass sanitaire: inquiètes, les entreprises demandent au gouvernement de ne pas supprimer les aides
Facebook travaille sur le metaverse, incarnation de l’avenir du réseau social selon Mark Zuckerberg
Dopé par un nombre record de livraisons, Tesla gagne plus d’un milliard de dollars sur un trimestre
IA: Kili Technology lève 25 millions de dollars auprès de Balderton Capital
BeautyTech: Planity lève 30 millions d’euros auprès de Gaia Capital pour accélérer en France et en Allemagne