ActualitéComData Room

Twitter affine le ciblage de ses abonnés pour convaincre les annonceurs

Qui sont les 302 millions d’utilisateurs actifs que revendique Twitter? C’est pour répondre à cette question que le réseau social vient de dévoiler un nouvel outil d’analyse des audiences. Baptisé Audience Insight, ce tableau de bord permet d’en savoir plus sur les données démographiques des abonnés d’un compte, leurs centres d’intérêt, leurs comportements en matière d’achat, leurs usages mobiles, ou même leurs préférences en matière de télévision. Et, à chaque fois, il est possible de comparer ces résultats à la moyenne globale des utilisateurs de Twitter.

Mieux cibler les publicités

Les professionnels pourront donc y trouver de nombreuses informations sur leurs abonnés. Par exemple, un e-commerçant peut connaître les produits qu’achètent ses followers ou encore les cartes de crédit qu’ils possèdent (Visa, MasterCard…). «Toutes les informations sont agrégées, et proviennent des sources de données et d’informations de Twitter, qui sont récoltées à partir de nos Marketing Platform Partners, tels que Datalogix et Acxiom. Cela permet aux annonceurs d’obtenir un aperçu global, tout en conservant privées les informations de l’utilisateur», tient à préciser Twitter sur son site.

Bien sûr, le lancement d’Audience Insight ne doit rien au hasard. Avec ce nouvel outil, Twitter souhaite fournir un outil marketing supplémentaire en matière de ciblage publicitaire de segments d’audiences, et convaincre les marketers d’avoir recours à Twitter Ads, son service d’achat de tweets sponsorisés, alors que le réseau social est toujours en recherche de nouvelles sources de revenus. Au premier trimestre, la firme californienne affichait un chiffre d’affaires de 436 millions de dollars, en hausse de 74% sur un an, mais en dessous des attentes. Dans le même temps, les pertes s’accéléraient à 162 millions de dollars, contre 132 millions un an plus tôt.

Twitter veut attirer les investissements publicitaires

Plusieurs fois sanctionné en Bourse, Twitter a donc multiplié les acquisitions afin d’améliorer ses performances publicitaires, et monétiser davantage son audience. En avril, il mettait ainsi la main sur TellAppart, une start-up spécialisée dans le reciblage publicitaire, pour plus de 500 millions de dollars.

Et pour attirer toujours plus d’investissements publicitaires, Twitter a également noué un partenariat avec DoubleClick, la filiale de Google, pour rendre disponibles ses inventaires publicitaires directement depuis DoubleClick Bid Manager. Un peu plus tôt dans l’année, la société annonçait même ouvrir son réseau publicitaire à Flipboard et Yahoo! Japan pour proposer l’achat de tweets sponsorisés hors de Twitter.

Tags

Olivier Harmant

Pour contacter la rédaction: cliquez ici Devenez "la start-up de la semaine" : faites-vous connaitre! Ajoutez un événement à notre agenda: cliquez ici

Sur le même sujet

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Share This