/ InsidersBusinessStartupTech

Twitter + BienManger.com + Pascal Dahan (ex-Exertis) = INSIDERS

  • Adam Messinger claque la porte de Twitter.
  • HelloFresh lève 88 millions de dollars en vue d’une IPO en 2017.
  • Après le Japon et la Corée, BienManger.com s'attaque au marché chinois.
  • Hopper, 82 millions de dollars pour s’envoler à l’international.
  • 55% des Américains favorables à la publicité sur les objets connectés.
  • En 2020, le marché du native advertising représentera 85,5 milliards de dollars.
  • Mark Zuckerberg présente Jarvis, son «majordome virtuel».
  • Les nominations : Sally Jenkins, Pascal Dahan, Bruno Barandas, Xavier Paulik…

 

Adam Messinger claque la porte de Twitter

Adam MessingerLa valse des départs se poursuit au sein de Twitter. Le réseau social dirigé par Jack Dorsey vient cette fois de perdre son CTO, Adam Messinger, qui occupait ce poste depuis près de quatre ans. Ce dernier vient s’ajouter aux départs récents de Josh McFarland, vice-président des produits, Adam Bain, COO, et Adam Sharp, directeur des partenariats avec les médias. 

Au troisième trimestre, Twitter a réalisé un chiffre d’affaires de 616 millions de dollars, en hausse de 8%, pour une perte nette de 103 millions de dollars. Dix ans après son lancement, Twitter n’a toujours pas atteint la rentabilité. Le site de microblogging a même perdu 2 milliards de dollars depuis sa création, dont 521 millions de dollars l’an passé.

Lire aussi :

 

 

HelloFresh lève 88 millions de dollars en vue d’une IPO en 2017

Thomas GrieselLa société allemande HelloFresh, qui livre à domicile des repas tout prêts à être cuisinés, a bouclé un tour de table de 88 millions de dollars. L’Écossais Baillie Gifford et un autre investisseur, dont l’identité n’a pas été dévoilée, ont pris part à l’opération.

Fondée en 2012 par Thomas Griesel (ci-contre) et Dominik Richter, HelloFresh envisagerait d’entrer en Bourse en 2017. Sur les neuf premiers mois de l’année 2016, l’activité de la start-up berlinoise a généré 455 millions de dollars de revenus, contre 2015 millions de dollars pour la même période l’an passé. Cependant, les pertes se sont envolées sur les trois premiers trimestres de l’année, à 80 millions de dollars. Sur les neuf premiers mois de l’année 2015, celles-ci se chiffraient à 66 millions de dollars.

 

Après le Japon et la Corée, BienManger.com s'attaque au marché chinois

laurent-caplatPrésente dans plus de 80 pays dans le monde depuis son lancement en 2015, l'épicerie fine 100% en ligne BienManger.com s'attaque au marché chinois. Bien que tardive comparée à d'autres pays asiatiques (Japon, Corée, …), l'ouverture de son site chinois s'accompagne d'ambitions très fortes. BienManger.com souhaite en effet réaliser en Chine un chiffre d'affaires supérieur à celui qu'elle réalise en Europe (hors France). A l'heure actuelle, la société réalise 10% de son chiffre d'affaires à l'international. 

«Nous étions conscients de l'énorme potentiel de la Chine, mais n'avions pas de projet particulier de lancement. Ce marché nous semblait encore difficile à aborder pour une PME, et inaccessible sans le bon partenaire local», déclare Laurent Caplat, directeur général de l'enseigne française. Dans le cadre de cette implantation, BienManger.com est accompagnée par Azoya, société spécialisée dans l'accompagnement vers la Chine de retailers et d'e-commerçants français. 

 

Hopper, 82 millions de dollars pour s’envoler à l’international 

Frédéric LalondeLa start-up canadienne Hopper, qui édite une application permettant d’analyser et de prédire le prix des billets d’avion, a levé 82 millions de dollars. L’opération a été menée par la Caisse de dépôt et placement du Québec. Investissement Québec, Brightspark Ventures, Accomplice, OMERS Ventures et BDC Capital IT Venture Fund ont également participé à ce tour de table.

Fondée en 2007 par Joost Ouwerkerk, Frédéric Lalonde (ci-contre) et Sébastien Rainville, Hopper revendique 10 millions d’utilisateurs, principalement outre-Atlantique, et la vente d’un milliard de dollars de billets d’avion par jour dans 126 pays. La société basée à Montréal affirme que son application collecte de 5 à 8 milliards de tarifs aériens par jour pour recommander à ses utilisateurs de réserver immédiatement ou d’attendre avant de prendre un billet.

Ce nouvel investissement doit permettre à Hooper d’étendre sa présence à l’échelle internationale. «Au cours de l’année 2017, nous établirons une présence dans plus de 20 pays en Europe, en Amérique du Sud et en Asie», précise Frédéric Lalonde, co-fondateur et CEO de Hopper. Pour accompagner cette expansion, la start-up canadienne prévoit de renforcer ses effectifs, en passant de 40 à 120 collaborateurs à Montréal et Boston d’ici fin 2017.

 

55% des Américains favorables à la publicité sur les objets connectés

Près de 55% des consommateurs américains sont favorables aux publicités sur les écrans des objets connectés, en échange d'un bon de réduction, de fonctionnalités additionnelles, ou encore d'un accès à des contenus privés, selon une étude réalisée par l'IAB.

Avec 6 Américains sur 10 qui sont effectivement équipés d'au moins un objet connecté (smart TV, tracker d'activité, etc.), le potentiel pour les annonceurs est important. D'autant plus si l'on considère leur profil: ce sont majoritairement des personnes dans la tranche des 18-34 ans, diplômés, gagnant plus que le salaire moyen des ménages américains, estimé à 50 000 dollars par an. Parmi les objets connectés les plus répandus à l'heure actuelle, les smart TV arrivent en tête (47% des Américains en possèdent une), suivies des trackers d'activité et des wearables de santé (24%). 

** Etude réalisée auprès de 1 200 consommateurs américains, âgés de 18 à 74 ans, entre le 3 et le 8 août 2016. 

 

En 2020, le marché du native advertising représentera 85,5 milliards de dollars

D'ici 2020, les dépenses en native advertising devraient atteindre les 85,5 milliards de dollars dans le monde, selon des données AdYouLike. C'est 213% de plus qu'en 2016. Dans son infographie «Global Native Advertising Spend Growth», la société de l'adtech présente la répartition de ces dépenses, par zones géographiques. Avec 31,7 milliards de dollars investis dans le native advertising, l'Amérique du Nord arrive en tête, suivie de l'Asie Pacifique (25,3 milliards de dollars). En France, AdYouLike estime que les dépenses dans ce domaine dépasseront les 2 milliards de dollars. 

adyoulike-native-advertising-2016

 

Mark Zuckerberg présente Jarvis, son «majordome virtuel»

Dans une vidéo publiée sur son profil officiel sur Facebook, Mark Zuckerberg présentait ce mardi 20 décembre Jarvis, son «Majordome virtuel».

L'application d'intelligence artificielle, qui a nécessité plus d'une année de développement, permet notamment de commander des objets à distance et par la voix (chauffage, éclairage, etc.), mais aussi d'avoir un résumé du planning de sa journée, ou encore de choisir une musique qui plaît à l'ensemble des personnes présentes dans une pièce. L'application permet également d'interagir avec les différents membres du foyer comme le ferait une personne. Pour l'anecdote, c'est l'acteur américain Morgan Freeman qui a prêté sa voix à Jarvis. 

 

Les nominations : Sally Jenkins, Pascal Dahan, Bruno Barandas, Xavier Paulik…

 

sally-jenkinsInformatica annonce l'arrivée de Sally Jenkins au poste de vice-présidente et Chief Marketing Officer

Sally Jenkins devient vice-présidente et Chief Marketing Officer chez Informatica. Dans le cadre de ses nouvelles fonctions, elle aura pour mission la gestion de la stratégie internationale du fournisseur de gestion de données. Sally Jenkins était auparavant vice-présidente de VMware.

 

pascal-dahanLDLC nomme Pascal Dahan directeur général achats et logistique

Pascal Dahan arrive chez LDLC au poste de directeur général achats et logistique. Dans le cadre de ses nouvelles fonctions, il sera en charge du développement de la stratégie achats et logistique de la plateforme e-commerce. Pascal Dahan était auparavant Business Development Director chez Exertis.

 

xavier-paulikGetQuanty promeut deux de ses collaborateurs

L'éditeur de solution marketing, GetQuanty nomme deux de ses collaborateurs à la direction générale. Bruno Barandas devient directeur général associé en charge du développement des grands comptes, partenariats stratégiques et des ventes indirectes. Quant à Xavier Paulik, il est promu directeur général associé en charge du développement technologique et commercial ainsi que des services en ligne de la plateforme. 

Tags

La rédaction

Pour contacter la rédaction, cliquez ici / Devenez "la start-up de la semaine" : faites vous connaitre! / Ajoutez un événement à notre agenda: cliquez ici
Copy link