ActualitéBusiness

Twitter va réclamer un mail ou un numéro de téléphone pour confirmer les nouveaux comptes

San Francisco, 27 juin 2018 (AFP)

Twitter a indiqué qu’il allait demander les adresses électroniques ou les numéros de téléphone pour confirmer les nouveaux comptes d’utilisateurs, une mesure supplémentaire pour lutter contre les activités malveillantes sur le réseau social.

« C’est un changement important pour se défendre contre les personnes qui tentent de tirer avantage de notre ouverture », ont écrit mardi dans un blog les responsables chargés de la confiance et de la sécurité de Twitter, Del Harvey et Yoel Roth. Cette mesure sera mise en oeuvre au cours de l’année et Twitter a promis de s’assurer que ce changement ne porterait pas préjudice aux nouveaux utilisateurs.

Renforcer la lutte contre les bots

En début d’année, Twitter avait déjà renforcé sa lutte contre les  bots, des programmes informatiques qui envoient automatiquement des messages et qui sont largement incriminés dans la diffusion de la propagande, notamment politique, sur les réseaux sociaux. Ces nouvelles règles « bouchent la faille qu’ils ont exploitée », soulignent ces responsables qui affirment que Twitter a identifié en mai plus de 9,9 millions « de comptes automatiques ou en proie à des techniques de spam potentielles » par semaine.

Automatiser la détection des activités suspectes

« Nous sommes en train d’automatiser certains procédés quand nous détectons une activité suspecte, par exemple le fait de twitter dans de volumes particulièrement importants en utilisant le même « hashtag », ou le même « @ » (qui permet de mentionner un utilisateur, ndlr) sans aucune réponse en provenance du compte mentionné », ont ajouté Del Harvey et Yoel Roth. Twitter utilise déjà des programmes issus de l’intelligence artificielle pour limiter l’influence des bots, mais cette nouvelle approche vise à contrôler à la fois les modèles de comportement de certains utilisateurs et le contenu diffusé. Twitter a déjà reconnu que les bots étaient très présents sur le réseau et avaient servi à propager de fausses informations et des sujets clivants pour semer la discorde au sein de la société américaine au moment de l’élection présidentielle de 2016.

Tags

La rédaction

Pour communiquer sur FrenchWeb ou le Journal des RH, devenez partenaire, cliquez ici.
Twitter Comptes
Twitter va réclamer un mail ou un numéro de téléphone pour confirmer les nouveaux comptes
[DECODE Brésil] La FinTech et l’e-commerce défient la pandémie en Amérique latine
EdTech: Maria Schools lève 2 millions d’euros auprès de Crédit Mutuel Innovation et de business angels
Gate Watcher : « Chaque pays européen souhaite avoir son industrie de la cybersécurité »
Comment Welcome at Work! a vu les besoins en animation des bureaux changer avec la crise
Gleamer
MedTech: Gleamer boucle un tour de table de 7,5 millions d’euros mené par XAnge
IA: une startup lyonnaise dévoile un portique repérant les défauts des voitures en quelques secondes
Share via
Copy link