ActualitéBusinessTransport

Uber facture désormais les clients retardataires au-delà de 4 minutes d’attente

Uber facture désormais les clients retardataires. La plateforme de VTC a prévenu ses utilisateurs de ce changement par e-mail.

« Pour toutes les fois où vous n’étiez pas prêt(e), où vous attendiez l’ascenseur, où vous finissiez votre verre… toutes ces fois où vos chauffeurs vous ont attendu. Parce qu’on a tous la mauvaise habitude d’être en retard, on lance la fonctionnalité temps d’attente facturé », explique Uber.

De 0,40 à 0,75 euros la minute

Concrètement, si le client fait attendre son chauffeur plus de 4 minutes, il sera facturé d’un montant de 0,40 euros par minute supplémentaire pour UberX et de 0,75 euros pour les services Van et Berline.

Uber rejoint ainsi la plateforme Chauffeurs Privé qui facture déjà les retardataires au-delà des 5 minutes d’attente. Le tarif varie en fonction de la région. Il est par exemple de 0,45 euros la minute à Paris.

Avec cette fonctionnalité, la plateforme de VTC souhaite satisfaire ses chauffeurs et explique que cette règle est plus juste pour eux. Depuis un moment, la plateforme essaye d’apaiser ses relations avec ses chauffeurs, qui travaillent toujours comme indépendants, mais indispensables à son business model. Fin 2017, la plateforme avait anticipé une future contrainte réglementaire en annonçant la mise en place d’un partenariat avec Axa afin de proposer une assurance gratuite pour couvrir les chauffeurs en cas d’accident pendant une course. La même année, la plateforme avait introduit la fonctionnalité « pourboire » en France sur Uber et UberEats.

Innocentia Agbe

Journaliste chez FrenchWeb / Le Journal des RH - DECODE.MEDIAPour communiquer sur FrenchWeb ou le Journal des RH, devenez partenaire, cliquez ici.
Bouton retour en haut de la page
Uber
Uber facture désormais les clients retardataires au-delà de 4 minutes d’attente
La plateforme OTT Alchimie lance son projet d’IPO pour s’étendre à l’international
Quelle est cette startup que s’arrachent les investisseurs français?
Cloud gaming: après Google et Amazon, Facebook se lance sur ce marché à un demi-milliard de dollars
Comment les entreprises peuvent-elles appliquer la recette qui a fait le succès des GAFA ?
Empowerment des collaborateurs: pourquoi les résultats ne sont-ils pas à la hauteur des espérances?
E-commerce: Google et Temasek prêts à investir 350 millions de dollars dans Tokopedia