ActualitéBusinessTransport

Uber facture désormais les clients retardataires au-delà de 4 minutes d’attente

Pour découvrir l’actualité de la FrenchTech, et les infos à ne pas manquer directement dans votre boite mail à 15h tous les jours, cliquez ici

Uber facture désormais les clients retardataires. La plateforme de VTC a prévenu ses utilisateurs de ce changement par e-mail.

« Pour toutes les fois où vous n’étiez pas prêt(e), où vous attendiez l’ascenseur, où vous finissiez votre verre… toutes ces fois où vos chauffeurs vous ont attendu. Parce qu’on a tous la mauvaise habitude d’être en retard, on lance la fonctionnalité temps d’attente facturé », explique Uber.

De 0,40 à 0,75 euros la minute

Concrètement, si le client fait attendre son chauffeur plus de 4 minutes, il sera facturé d’un montant de 0,40 euros par minute supplémentaire pour UberX et de 0,75 euros pour les services Van et Berline.

Uber rejoint ainsi la plateforme Chauffeurs Privé qui facture déjà les retardataires au-delà des 5 minutes d’attente. Le tarif varie en fonction de la région. Il est par exemple de 0,45 euros la minute à Paris.

Avec cette fonctionnalité, la plateforme de VTC souhaite satisfaire ses chauffeurs et explique que cette règle est plus juste pour eux. Depuis un moment, la plateforme essaye d’apaiser ses relations avec ses chauffeurs, qui travaillent toujours comme indépendants, mais indispensables à son business model. Fin 2017, la plateforme avait anticipé une future contrainte réglementaire en annonçant la mise en place d’un partenariat avec Axa afin de proposer une assurance gratuite pour couvrir les chauffeurs en cas d’accident pendant une course. La même année, la plateforme avait introduit la fonctionnalité « pourboire » en France sur Uber et UberEats.

Bouton retour en haut de la page

Votre logiciel antipub bloque votre accès à FrenchWeb.fr


Depuis 14 ans, FrenchWeb vous propose chaque jour des contenus sur la FrenchTech. Nous diffusons rarement des publicités et ne collectons pas la moindre information sans votre consentement.


Votre adblocker empêche d'afficher correctement votre media FrenchWeb. Pour y accèder, nous vous recommandons de nous ajouter à votre liste de sites autorisés.


Merci et bon surf!


Richard Menneveux, fondateur de FrenchWeb.fr et CEO de DECODE.Media