Frenchweb recrute un chef de projet editorial et un responsable partenariats
ActualitéBusinessTransport

Uber lance une version allégée de son application pour s’imposer sur les marchés émergents

Uber doit réussir à s’imposer dans les pays émergents. La compagnie de VTC qui s’est retirée d’Asie du Sud-Est en faveur de Grab ou encore de Chine en cédant ses activités locales au géant Didi Chuxing, ne peut manquer l’opportunité de croissance que représentent ces marchés.

Pour y parvenir, Uber compte notamment sur Uber Lite, une version allégée de son application, adaptée aux anciens modèles de téléphones et aux connexions plus lentes.

Par téléphone, via un code, Uber teste de nouvelles façons de commander

Lancée en Inde, l’application doit ensuite être déployée dans d’autres pays. Dans une interview accordée à TechCrunch, Peter Deng, à la tête de l’expérience client d’Uber, décrit un peu plus son fonctionnement. Opérant sous Android elle n’utilise que 5 mégaoctets. Uber a également optimisée sa conception afin notamment qu’elle ne soit pas trop gourmande en données. Les utilisateurs auront par exemple le choix d’afficher la carte ou non. Il en va de même pour l’option qui permet de suivre son chauffeur, celle-ci ne se lancera pas automatiquement.

Pour réussir sur ces marchés, Uber ne compte pas uniquement sur cette application mais réfléchit aussi à d’autres façons de commander un véhicule. La compagnie de VTC explique ainsi qu’elle étudie la possibilité de commander un Uber en étant hors ligne, éventuellement via un réseau maillé Bluetooth peer-to-peer ou d’autres technologies. Sinon, Uber teste déjà d’autres modes de réservations en Inde. Les clients peuvent par exemple le faire en entrant un code affiché aux arrêts de bus et y attendre leur chauffeur. Les Indiens ont même la possibilité de pouvoir effectuer leur réservation par téléphone, rendant ainsi le service accessible aux personnes moins à l’aise avec la technologie.

En Inde, Uber doit composer avec la présence de l’acteur local Ola qui a déjà développé une application allégée et détient 45 % du marché contre 35 % pour la compagnie américaine de VTC. L’entreprise dirigée par Dara Khosrowshahi a d’ailleurs été un temps en discussions avec Ola pour une possible fusion. Pour réussir son expansion globale, Uber doit réussir à dépasser les concurrents locaux, une tâche qui ne s’avère pas si simple. Uber Lite et des innovations spécifiquement pensées pour ces marchés pourraient lui permettre d’atteindre son but.

Tags

Innocentia Agbe

Journaliste @FrenchWeb.fr et @LeJournaldesRH Merci d'adresser vos communiqués de presse et informations à redaction@frenchweb.fr

Sur le même sujet

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce contenu pourrait vous intéresser:

Close
Share This