ActualitéAmérique du nordBusinessTransport

Un apport de fonds à un milliard de dollars pour les voitures autonomes d’Uber?

AFP

Un groupe d’investisseurs, notamment le japonais SoftBank, envisage d’investir au moins un milliard de dollars dans la division conduite autonome du groupe américain Uber, selon le Wall Street Journal mercredi. L’idée serait que le Vision Fund de Softbank, qui multiplie les investissements importants dans les technologies, ainsi que d’autres investisseurs, dont un constructeur automobile, acquièrent une part minoritaire dans cette activité, précise le quotidien.

Cet investissement serait d’autant plus bienvenu que la plateforme de réservation de voitures avec chauffeur prépare une entrée en Bourse imminente. Elle s’annonce colossale, autour de 100 milliards de dollars selon certaines estimations. Un concurrent d’Uber, le singapourien Grab, a levé le début mars 1,5 milliard de dollars auprès du Softbank Vision Fund. Uber a une participation de participation de 27,5% dans Grab. Ce fonds est aussi abondé par l’Arabie saoudite.

La conduite autonome attire beaucoup de puissants investisseurs, qui parient sur cette technologie vue comme le Graal des transports. La plupart des grands groupes de technologies, des constructeurs et des équipementiers auto, ainsi qu’une myriade de start-up, travaillent sur la voiture du futur, qui se conduit seule.

La rédaction

Pour communiquer sur FrenchWeb ou le Journal des RH, devenez partenaire, cliquez ici.
Bouton retour en haut de la page
Un apport de fonds à un milliard de dollars pour les voitures autonomes d’Uber?
Walmart achète des actifs de JoyRun pour compléter son service de livraison
En route vers une consolidation du marché des VTC
Dans sa course contre TikTok, Snapchat lance Spotlight pour séduire les jeunes utilisateurs
Radio France
Radioplayer France: les principales radios françaises lanceront une plateforme commune en 2021
snapchat
Snap poursuit ses ambitions dans les technologies vocales avec une nouvelle acquisition
États-Unis: le compte Twitter officiel du président sera transféré à Joe Biden le jour de l’investiture