ActualitéAsieBusinessStartup

URWork, première licorne chinoise dans le coworking

A l'occasion du #NouvelAnChinois, FrenchWeb a sélectionné ces start-up chinoises prometteuses, déjà licornes, et inconnues en Europe.

 

URWork a été créée par Mao Daqing, ancien vice-président de Vanke Co, en avril 2015. La start-up propose des espaces de co-working et plusieurs autres services tels qu'une plateforme d'assistance financière ou des services de ressources humaines.

Les espaces de travail partagés ont augmenté cette année en Chine avec la création de plus de 500 sites à Shanghai et Beijing. URWork n'est pas seule sur le marché, elle compte parmi ses concurrents Soho 3Q , Hub nu, People Squared, Sandbox ou encore SimplyWork. Malgré cette forte concurrence, la start-up est la première du secteur en Chine à obtenir le statut de licorne en janvier 2017. URWork est aujourd'hui valorisée à 1,07 milliard de dollars après avoir bouclé une levée de fonds.

URWork vient de terminer un tour de table de 58 millions de dollars. Elle compte parmi ses investisseurs les firmes chinoises Dahong Group et Tianming Shuangchuang Technology, le fonds Chuanghehui de Shanghai, Ant Financial (société affiliée de Alibaba Group) et d'autres entreprises chinoises. Cette levée de fonds va permettre à la start-up de moderniser ses équipements et de se développer à l'international. Mao Daqing souhaite conquérir les villes de Singapour, New York, Londres et Taïwan. Il compte aussi créer une plateforme de partage de bureaux en ligne.

Lire aussi: 

 

Tags

Myriam Roche

Journaliste chez FrenchWeb - DECODE.MEDIAPour communiquer sur FrenchWeb ou le Journal des RH, devenez partenaire, cliquez ici.
URWork, première licorne chinoise dans le coworking
Voyage: les résultats trimestriels d’Expedia frappés de plein fouet par la pandémie
Jeux vidéo: les résultats trimestriels d’Electronic Arts dépassent les attentes
La Silicon Valley résiste à la pandémie, affichant des profits insolents
Lutte contre les infox : le CSA demande plus d’efficacité et de transparence aux réseaux sociaux
Coronavirus : Orange limite la casse au premier semestre
Kiosques en ligne : Cafeyn s’offre le Néerlandais Blendle pour devenir un champion européen
Copy link