ActualitéFinTechTech

Valorisée 500 millions de dollars, la FinTech suédoise iZettle lève 60 millions d’euros

  • Ce nouvel investissement doit permettre à la FinTech suédoise de réaliser des acquisitions afin d’étendre ses activité en matière de paiement mobile.
  • iZettle espère atteindre la rentabilité d’ici la fin de l’année.
  • A ce jour, l’entreprise est présente dans 10 pays en Europe, ainsi qu’au Brésil et au Mexique.

Le montant

La start-up suédoise iZettle, qui commercialise un terminal de paiement pour les commerçants, a bouclé un tour de table de 60 millions d’euros. Pour réaliser cette opération, Victory Park Capital a injecté 45 millions d’euros sous forme de dette tandis que les 15 millions d’euros restants proviennent d’investisseurs historiques, à l’image d’American Express, MasterCard, Intel Capital ou encore Northzone.

Malgré cette levée, la société reste valorisée à hauteur de 500 millions de dollars. En août 2015, iZettle avait déjà levé 60 millions d’euros pour se lancer dans le crédit de trésorerie. Dans ce cadre, la société propose aux commerçants qui utilisent sa solution de recevoir des avances sur les futures ventes qu’ils réaliseront.

Le marché

Fondée en 2010 par Jacob de Geer et Magnus Nilsson, iZettle développe des lecteurs de cartes bancaires qu’il est possible de connecter à un smartphone pour encaisser des paiements. La start-up propose également des systèmes de gestion des points de vente et une plateforme pour le suivi des ventes et la gestion du catalogue.

A ce jour, l’entreprise est présente dans 10 pays en Europe, ainsi qu’au Brésil et au Mexique. Sur son secteur, elle doit affronter plusieurs acteurs, à l’image de Square, la start-up lancée par Jack Dorsey en 2009, qui a développé une solution permettant aux commerçants d’accepter des paiements par cartes bancaires via un lecteur connecté à un smartphone. Le géant PayPal a également lancé un lecteur de cartes bancaires, baptisé PayPal Here.

Les objectifs 

Ce nouvel investissement doit permettre à la FinTech suédoise de réaliser des acquisitions afin d’étendre ses activités en matière de paiement mobile. En septembre dernier, la société avait notamment racheté la start-up Intelligentpos, qui édite un logiciel cloud permettant aux entreprises de gérer leurs inventaires, leurs programmes de fidélisation et leurs flux clients.

iZettle espère atteindre la rentabilité d’ici la fin de l’année. Dans ce sens, l’entreprise a nommé Maria Hedengren au poste de CFO en décembre. Auparavant, elle occupait des fonctions similaires au sein de l’éditeur suédois de logiciels de jeux de casino NetEnt.

[tabs]

[tab title= »iZettle : les données clés »]

Création : 2010

Fondateurs : Jacob de Geer et Magnus Nilsson

Marché : paiement mobile

Financement : 60 millions d’euros levés en janvier 2017

Concurrent : Square

[/tab]

[/tabs]

Lire aussi : La FinTech suédoise iZettle lève 60 millions d’euros et se lance dans le crédit de trésorerie

Tags

Maxence Fabrion

Journaliste chez Adsvark Media / FrenchWeb - We Love Entrepreneurs

Sur le même sujet

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Share This