ActualitéAmérique du nordEtudesFonds d'investissementHealthcareInvestissementsLes levées de fonds

Baisse de 8% des investissements dans la e-santé outre-Atlantique

Les montants investis outre-Atlantique dans le secteur de la e-santé ont diminué de 8,7% entre 2015 et 2016, passant de 4,6 milliards de dollars à 4,2 milliards de dollars, selon une étude réalisée par Rock Health, un fonds d'investissement spécialisé dans ce secteur. Pour établir son indicateur, la société américaine s'est concentrée sur les levées de fonds ayant eu lieu aux Etats-Unis, et d'un montant supérieur à 2 millions de dollars. 

Entre 2015 et 2016, le nombre d'opérations recensées est passé de 273 à 269 levées de fonds, soit une hausse de 8,4%. Le ticket moyen, de 15 millions de dollars en 2015, a quant à lui mécaniquement diminué en 2016, pour atteindre les 13,8 millions de dollars. A noter, les montants investis dans la e-santé en 2016 sont malgré tout plus de deux fois supérieurs à ceux investis en 2013, où 2 milliards de dollars avaient été investis. 

rock-health-digital-health-2016-1

Les opérations de refinancement à court-terme en hausse

Si les indicateurs semblent être au vert, la répartition des investissements par stade de développement permet de nuancer l'analyse. Les investissements en amorçage et en série A, qui représentent plus de la moitié des opérations sur l'année, sont en légère diminution par rapport à 2015, au profit des opérations en série B, qui comptent pour près de 20%. 

La part d'opérations dites de «bridge financing», des financements à court-terme qui permettent à une entreprise de maintenir sa solvabilité entre deux tours de financement, a également augmenté. Ces dernières atteignent 12% du total, un record depuis cinq ans. De quoi questionner la bonne santé financière de certaines entreprises du secteur.

rock-health-digital-health-2016-2

Forte concentration des investissements

Autre constat, les 6 principales opérations ont concentré à elles seules 19% des montants investis dans le secteur en 2016. Parmi les levées de fonds les plus importantes, on retiendra les 220 millions de dollars investis au capital de Human Longevity, ou encore Flatiron et ses 175 millions de dollars levés. 

A la troisième place se trouve la société Jawbone, qui a bouclé une levée de fonds de 165 millions de dollars au début de l'année. Au-delà de cet investissement spectaculaire, les signaux envoyés par la société spécialisée dans les trackers d'activité depuis plusieurs mois sont alarmants: licenciement de 15% de ses effectifs en novembre 2015, valorisation divisée par deux, ou encore difficultés à payer ses fournisseurs. Là encore, la finalité des investissements est à questionner, pour distinguer les opérations permettant de financer la croissance de celles permettant de financer la trésorerie. 

La génétique et le séquençage, stars de la e-santé

Enfin, dernier enseignement de l'étude, ce sont les sociétés dans le domaine de la génétique et du séquençage qui arrivent en tête des sociétés les plus attractives pour les investisseurs, avec 410 millions de dollars investis (soit près de 10% du total).

Les entreprises spécialisées dans l'analytics et les datas arrivent en seconde position, avec 341 millions de dollars investis (8% du total). Les wearables et les biocapteurs ont quant à eux été financés à hauteur de 312 millions de dollars (7% du total). 

rock-health-digital-health-2016-3

 

LIRE aussi : 

 

Crédit photo: Adobe Stock, la place de marché de contenus créatifs
Tags

Claire Spohr

Chargée d'études au sein de la rédaction.

Sur le même sujet

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Share This