ActualitéAmérique du nordBusinessTech

Verizon s’offre Yahoo! pour 4,8 milliards de dollars et poursuit sa mue sur le Web

Après plusieurs mois de rumeurs, le rachat de Yahoo! est désormais acté. C’est finalement Verizon qui a obtenu les faveurs du groupe Internet à l’issue de longues tractations. Les autres acquéreurs potentiels ont été informés de cette décision samedi.

Le groupe de communication américain s’empare ainsi de Yahoo! pour 4,8 milliards de dollars (4,4 milliards d'euros). Verizon met la main sur les activités Internet (mails, moteur de recherche, régie publicitaire…) et les biens immobiliers du groupe américain. Dans le même temps, Yahoo! conserve seulement la gestion de ses participations, notamment au sein d’Alibaba. L’acquisition a été officialisée ce lundi dans un communiqué.

Marissa Mayer poussée vers la sortie 

Le rachat de Yahoo! par Verizon est l’épilogue d’un feuilleton qui dure depuis fin 2015. En effet, le processus de revente du groupe américain était engagé depuis décembre dernier après l’annonce de la réorganisation de ses activités. Ce «spin-off» avait placé Marissa Mayer, la patronne de Yahoo!, dans une situation délicate. Désavouée par le conseil d’administration de la firme basée à Sunnyvale, elle tentait depuis son arrivée en 2012 de relancer Yahoo! en multipliant les investissements dans les contenus social media, notamment Tumblr, et vidéo. 

Cette acquisition intervient quelques jours à peine après la publication des résultats mitigés du groupe informatique pour le deuxième trimestre 2016. Sur les trois derniers mois, Yahoo! a enregistré une perte nette de 440 millions de dollars. Déjà au premier trimestre, la firme américaine avait perdu 99 millions de dollars. Devant ces chiffres négatifs, le conseil d’administration de Yahoo! a décidé d’arrêter les frais. Dans ce contexte, Marissa Mayer est plus que jamais sur la sellette avec le rachat de Verizon qui signe la fin de ses ambitions à la tête du groupe Internet. Toutefois, elle a déclaré son intention de «rester» dans une lettre ouverte adressée aux utilisateurs des différents services de Yahoo!.

En s’emparant de Yahoo!, Verizon poursuit sa mutation sur le Web. L’an dernier, le groupe de communication a acquis AOL, propriétaire du Huffington Post, TechCrunch et Engadget, pour 4,4 milliards de dollars. En s’emparant de Yahoo!, Verizon renforce sa position dans la publicité en ligne aux États-Unis, secteur dominé par Google et Facebook. La firme de Sunnyvale va être intégrée à AOL pour donner naissance à un nouvel ensemble. Ce dernier sera dirigé par Tim Armstrong, le PDG d’AOL.

Crédit photo: Fotolia, banque d'images, vecteurs et videos libres de droits
Tags

Maxence Fabrion

Journaliste chez Adsvark Media / FrenchWeb - We Love Entrepreneurs

Sur le même sujet

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Sur le même sujet

Close
Share This