A la uneActualitéComEuropeMedia

TF1 veut faire payer Orange, Free, et les opérateurs près de dix fois plus pour diffuser ses contenus

TF1 veut une part plus grande du gâteau dans la diffusion de ses contenus auprès des opérateurs. La première chaîne a envoyé une missive aux opérateurs (Free, Orange, Bouyues Telecom, SFR Numericable ou encore CanalSat (CanalPlus), dans laquelle elle révèle un changement de stratégie et une facture potentiellement beaucoup plus salée pour ses diffuseurs, d'après une information de BFM Business. De quelques dizaines de millions d'euros, autorisant la reprise des programmes de la chaînes sur les portrails des opérateurs (mobile et bouquets TV), TF1 en demanderait désormais plusieurs centaines de millions. De quoi donner lieu à une probable longue guerre des tranchées entre TF1 et les opérateurs.

L'offre nouvellement baptisée «TF1 Premium» va bien au-delà du simple replay et de la "catch up" actuellement proposés. Les équipes du nouveau PDG Gilles Pélisson ont positionné l'offre sur «de la 4G, du cloud, du start over (revenir au début)», précise BFM Business. Or, en cas de désaccord sur ce contrat, dont les termes doivent être fixés avant décembre, la chaîne pourrait faire poindre l'écran noir et fermer l'accès à sa chaîne.

Arrivé début 2016 en remplacement de Nonce Paolini, Gilles Pélisson aurait fait de l'augmentation des revenus sur le digital l'une de ses priorités. Une feuille de route qui va, logiquement, attirer les foudres des opérateurs. Ces derniers pourront toutefois compter sur le flou juridique qui règne autour du partage de revenus d'abord, ensuite sur la diversité des opérateurs qui ne pourront pas tous s'offrir un tel contrat, et enfin sur la cacophonie des autres chaînes qui voudraient aussi arrondir leurs recettes sur ce même principe… Bref, une remise à plat complète de la chaîne des revenus, au motif des nouveaux services numériques, qui devra nécessairement déboucher sur des compromis entre le PAF et les telcos.

Du reste, TF1 entend aussi ne pas se laisser distancer dans le nouveau paysage audiovisuel qui se dessine. De nouveaux acteurs privés, dits OTT (over the top) tel Molotov.tv, se lancent avec à la clé, un nouveau partage des revenus avec les acteurs historiques.

Tags

Jeanne Dussueil

Pour contacter la rédaction: cliquez ici Devenez "la start-up de la semaine" : faites-vous connaitre! Ajoutez un événement à notre agenda: cliquez ici

Sur le même sujet

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Share This