AcquisitionActualitéInvestissementsRussie

VKontakte, le Facebook russe, racheté par Mail.ru pour 1,4 milliard de dollars

Hier, le géant de l’Internet russe Mail.ru Group, a annoncé le rachat de Vkontakte (VK.com), le premier réseau social en langue russe avec plus de 250 millions de membres inscrits, et 60 millions d’utilisateurs quotidiens. Le groupe, qui détenait déjà 52% de la société, a acheté les 48% du capital de l’UCP, le fonds d’investissement russe qui était devenu un actionnaire de VK en avril de l’année dernière. La transaction en cash s’élève à 1,47 milliard de dollars.

L’opération met fin à une longue période de saga sur le contrôle de l’entreprise, sur fond d’intérêts financiers, des conflits personnels, des poursuites internationales et des pressions politiques.

Le groupe Mail.ru, qui détenait déjà pleinement les deux autres principaux réseaux sociaux russes Odnoklassniki et Moi Mir, a commencé à exprimer son intérêt à prendre le contrôle de Vkontakte au début 2011 . «Nous possédons actuellement 32,49% ainsi que d’une option sur 7,5%. Il serait stratégiquement bien pour nous de prendre une participation dans le réseau social ou, mieux encore, d’acquérir la totalité de ses actions», avait indiquéà l’époque le CEO de MAil.ru, Dmitry Grishin.

Lorsque Mail.ru Group s’est introduit en bourse à Londres en octobre 2010, le fait que Vkontakte ne soit pas la propriété du groupe avait été considéré comme un point faible.

L’utopie d’une « holding trash »

En réponse, Pavel Durov, le directeur général et actionnaire minoritaire à l’époque, de Vkontakte, avait déclaré dans une lettre ouverte: «Nous excluons, et considérons comme utopique, la revente de Vkontakte à Mail.ru Group».

En juillet 2011, néanmoins, Mail.ru Group, avait augmenté sa participation dans Vkontakte.ru de 32,49% à 39,99%. L’opération valorisait alors la société à 1,5 milliard de dollars.

En réponse à cette décision d’absober Vkontakte, l’entrepreneur à l’esprit pour le moins indépendant avait qualifié sur son compte Twitter Mail.ru Group de « holding trash « . Le message était accompagné d’une photo évocatrice…

Durov-s-answer-to-Mail.ru-Group

Durov a également pointé du doigt le service d’hébergement de Mail.ru , «files.mail.ru», le qualifiant d’ «espace de stockage insipide et bourré de virus et de warez, » , il a aussi accusé le groupe de « corruption énorme. »

Fin 2012, l’actionnaire principal de Mail.ru Group, Alisher Usmanov, qui avait gardé une relation relativement pacifique avec Durov, a dit qu’il était toujours prêt à augmenter sa participation dans le réseau social. «Nous allons [bientôt] atteindre nos objectifs», avait déclaré le milliardaire.

« Acquisition illégitime» et «pathologies personnelles » portées en justice

L’actionnariat de VKontakte a radicalement changé au printemps 2013, quand United Capital Partners (UCP), un fonds russe majeur opérant dans divers secteurs, a acquis une participation de 48% aux côtés des cofondateurs Vyacheslav Mirilachvili et Lev Leviev – qui possédaient 40% et 8% des parts respectivement.

Alors que les observateurs ont vu dans cette opération une tentative de renforcer le contrôle du Kremlin sur l’Internet russe, UCP avait affirmé qu’il avait des motivations « purement financières ».

La transaction a été remise en cause, cependant, par Durov et Mail.ru Group. UCP semblait avoir acquis les entités juridiques qui contrôlaient 48% de Vkontakte – pas les actions dans Vkontakte directement. Ce « schéma douteux», comme un porte-parole Mail.ru Group avait confié, a permis aux vendeurs de s’affranchir de leur obligation d’offrir en premier lieu leurs participations aux actionnaires existants.

Dans un effort concerté, Durov et le groupe Mail.ru sont allés devant les tribunaux en avril 2014 dans le but de régler le litige des 48%.

Par la suite, Durov a menacé de poursuivre l’UCP pour diffamation, suite aux déclarations faites par le partner d’UCP, Yuri Kachuro. Ce dernier avait accusé publiquement le CEO de VKontakte de «passer la plupart de son temps à des projets personnels» et d’être «pathologiquement incapable de respecter les accords et les règles de conduite».

De son côté, l’UCP a déposé une plainte dans les îles Vierges britanniques contre Durov et Mail.ru, pour « protéger ses droits économiques suite au lancement du Telegram »,  une application de messagerie instantanée lancée par Durov en 2013 en marge de Vkontakte. L’initiative de Durov a entraîné des conflits d’intérêts potentiels, selon UCP, qui a vu dans Telegram un concurrent de VKontakte, et revendiqué la propriété de l’application.

Happy end pour toutes les parties

Simultanément à la transaction entre UCP et Mail.ru, les parties ont annoncé hier que le procès et les litiges concernant Vkontakte seront abandonnées immédiatement.

«Toutes les parties ont atteint leurs objectifs respectifs: Mail.ru Group consolidera 100% de VK; Durov sera en mesure de contrôler et de développer Telegram; et UCP en tant qu’investisseur financier est tout à fait staisfait du retour sur investissement », a déclaré Nafisa Nasyrova du service de presse d’UCP dans un échange avec East-West Digital News. Elle pourrait toutefois ne pas divulguer le prix d’acquisition lors de la dernière transaction.

Durov – qui a perdu sa participation minoritaire à la fin 2013- et a été éjecté de ses fonctions de PDG en avril 2014, et prétendant être la victime de pressions politiques – semble également très satisfait: «Je salue la décision de mes anciens partenaires d’abandonner leurs revendications envers Telegram, et de transférer les entités américaines sous mon contrôle (…)», at-il déclaré.

Le retour de Durov chez Vkontakte n’est pas prévu. «Il n’est pas en Russie, et travaille toujours sur ses propres projets. Aucun nouveau rôle dans VK n’a été discuté» a indiqué Kseniya Chabanenko, du service de presse du groupe Mail.ru pour Eeast West Digital News.

L’article complet ici.

Tags

La rédaction

Pour contacter la rédaction, cliquez ici / Devenez "la start-up de la semaine" : faites vous connaitre! / Ajoutez un événement à notre agenda: cliquez ici

Sur le même sujet

Share This