A la uneBusinessEuropeRetail & eCommerceStartupTech

[We Love Entrepreneurs] Thierry Petit (Showroomprive) «En France, on manque d’outils pour motiver les salariés»

Créée en 2006 par Thierry Petit et David Dayan, Showroomprivé est aujourd'hui considérée comme une success story française. La société revendique en effet 25 millions de membres, et un chiffre d'affaires net de 443 millions d'euros pour l'année 2015. 

Thierry Petit revient sur les débuts de l'aventure, et sur ce qui l'a poussé à se lancer très tôt dans l'aventure entrepreneuriale: «J'avais envie de mener ma vie, je n'avais absolument pas envie qu'on me dise ce que je dois faire: j'ai un sale caractère. Tout naturellement j'ai créé ma première boîte jeune, à 25 ans, en sortant d'école. Je ne me voyais pas être salarié.». 

Problème d'accès à des financements, manque d'outils pour motiver les salariés: l'entrepreneur explique également ce qui, selon lui, manque en France pour créer des entreprises à forte croissance. 

VOIR l'interview de Thierry Petit, cofondateur de Showroomprivé, réalisée par Frenchweb à l'occasion du documentaire We Love Entrepreneurs: 

La rédaction

Pour communiquer sur FrenchWeb ou le Journal des RH, devenez partenaire, cliquez ici.
Bouton retour en haut de la page
[We Love Entrepreneurs] Thierry Petit (Showroomprive) «En France, on manque d’outils pour motiver les salariés»
NSO (Pegasus) ou l’émergence d’une industrie privée de l’arme informatique
Lumibird
Défense: le spécialiste breton des technologies laser Lumibird rachète la part d’Areva dans Cilas
uber
Californie: après la « Proposition 22 », des chauffeurs Uber se sentent moins indépendants que jamais
En misant 1 milliard de dollars sur les influenceurs, Facebook peut-il être à nouveau cool?
DNVB : la mécanique de Cowboy pour rouler toujours plus vite
google
Alphabet, la maison-mère de Google, lance une filiale dédiée aux logiciels pour la robotique