ActualitéBusinessMediaStartup

[Web TV] La start-up Aereo boucle une levée de 38 millions de dollars

La start-up new-yorkaise Aereo, a annoncé lors du CES à Las Vegas avoir finalisé un tour de table de 38M $, auprès d’IAC et des fonds Highland Capital Partners, FirstMark Capital ainsi que First Round Capital.

Aereo-image

Lancée en février 2012, Aereo permet à ses abonnés de visionner des programmes TV en direct à n’importe quel moment et depuis n’importe quel terminal : ordinateur, smartphone, tablette. L’offre est disponible sur abonnement à partir de 8$ par mois ou à la carte à 1$ la journée.

Imaginé par Chet Kanojia, le service n’est pour le moment disponible qu’à New York. Toutefois, grâce à cette augmentation de capital, la start-up compte déployer sa solution dans 22 nouvelles villes à travers les Etats-Unis dès le printemps prochain. A terme, Aereo espère séduire près de 90M d’utilisateurs.

Parallèlement à ce plan de développement, la société doit faire face à de nombreuses poursuites judiciaires relatives aux droits d’auteurs.

La start-up avait déjà finalisé un tour de table de 20,5M $. Au total, Aereo aurait levé près de 63M $ depuis sa création, précise le blog AllthingsD.

Tags

La rédaction

Pour communiquer sur FrenchWeb ou le Journal des RH, devenez partenaire, cliquez ici.

Un commentaire

  1. la particularite de la societe Aereo n’est pas rappelle ici: ce n’est pas temps l’experience du live sur du multi ecran bien integre ; c’est le business, le systeme (et la technologie)de capture et retransmission des signaux TV Over The Air locaux selon les villes. Par ailleurs , il y a une offre gratuire aussi (1h par jour)

[Web TV] La start-up Aereo boucle une levée de 38 millions de dollars
Le téléchargement de TikTok et WeChat interdit dès dimanche aux États-Unis
PayFit : une politique de télétravail faite de confiance et de mobilité géographique
Jeux vidéo: pourquoi l’avenir des consoles reste incertain
Apple poursuit sa conquête du marché indien avec l’ouverture de son premier magasin en ligne
Glwadys Le Moulnier : « La classe sociale détermine la difficulté avec laquelle on peut entreprendre »
Coronavirus, racisme, élections: comment Facebook veut calmer les échanges entre ses employés
Copy link