ActualitéBusinessTech

Webedia met la main sur Oxent pour devenir un acteur majeur de l’e-sport

  • Webedia rachète Oxent et Bang Bang Management et conclut un partenariat avec le PSG pour accélérer dans l'e-sport.
     
  • Les revenus générés par l’e-sport en France sont estimés à 22,4 millions de dollars pour l’année 2016.
     
  • En 2017, l’e-sport devrait peser 26 millions de dollars dans l’Hexagone.

 

Le groupe français Webedia, spécialisé dans l’édition de sites thématiques, vient de racheter la société Oxent, qui organise 20 000 tournois e-sport chaque année. Les détails financiers de l’opération n’ont pas été dévoilés.

Fondée en 2009 par Matthieu Dallon et Antoine Frankart, Oxent gère l’ESWC, la Coupe du monde du jeu-vidéo qui se tient chaque année à la Paris Games Week. La start-up française a également développé la plateforme Toornament.com, qui a accompagné l’organisation de 20 000 tournois e-sport dans 100 pays au cours de l’année écoulée, selon les chiffres communiqués par Webedia.

Création d’un club «PSG e-sport»

«Nous allons devenir les forces agiles de la création d’un champion de l’e-sport, avec les moyens de ses ambitions», affirme Matthieu Dallon, co-fondateur d’Oxent. Et pour cause, Webedia, qui possède déjà Jeuxvideo.com, Millenium et Mixicom, a lancé une offensive d’envergure pour devenir un acteur majeur de l’e-sport en France. Le groupe dirigé par Cédric Siré s’est ainsi associé au Paris Saint-Germain pour créer un club «PSG e-sport» à l’ambition internationale.

Outre le rachat d’Oxent et son partenariat avec le PSG, Webedia est également entré en négociations exclusives pour racheter l’agence Bang Bang Management, qui gère des joueurs professionnels et des bars spécialisés et produit des émissions d’e-sport pour la télévision, à l’image de la finale de l’ESWV qui sera diffusée sur la chaîne L’Équipe. 

Les revenus générés par l’e-sport en France sont estimés à 22,4 millions de dollars pour l’année 2016, selon une étude réalisée par PayPal et le cabinet SuperData. En 2017, l’e-sport devrait poursuivre sa progression avec un poids de 26 millions de dollars dans l’Hexagone.

Lire aussi : L’e-sport, la nouvelle ruée vers l’or ?

Crédit photo: Webedia
Tags

Maxence Fabrion

Journaliste chez FrenchWeb - DECODE.MEDIAPour communiquer sur FrenchWeb ou le Journal des RH, devenez partenaire, cliquez ici.
Webedia met la main sur Oxent pour devenir un acteur majeur de l’e-sport
UE: Thierry Breton l’affirme, la supervision des Gafa sera du ressort de chaque État membre
Royaume-Uni: Nokia signe son premier contrat 5G depuis l’exclusion de Huawei
eSport : PandaScore lève 5 millions d’euros auprès de Serena et Alven
S’adapter: le maître-mot des artisans et des boutiques depuis le confinement
Cryptoactif: Bitpanda lève 52 millions de dollars auprès du fonds de Peter Thiel 
Comment Cafeyn profite de la crise pour se renforcer