ActualitéBusinessComTech

Jamespot s’empare de SonetIN pour se faire une place aux côtés de Slack et Facebook at Work

  • L'acquisition de SonetIN par le réseau social professionnel Jamespot intervient deux ans après le rachat du réseau social d’entreprise Human Connect.
     
  • Le rachat de SonetIN s’inscrit dans l’accélération de la stratégie de croissance externe de Jamespot.
     
  • Slack a passé la barre des trois millions d’utilisateurs quotidiens en mai dernier.
     
  • Microsoft développe Skype Teams, une application de messagerie destinée à rivaliser avec Slack.
     
  • Facebook at Work sera lancé le 10 octobre.

 

 

Jamespot, qui édite un réseau social professionnel en SaaS, a conclu l’acquisition du réseau social d’entreprise SonetIN, contraction de Social Network Intelligence. Les modalités financières de l’opération n’ont pas été dévoilées.

Fondée en 2013 par Yann Lechelle et Arnaud Leymet, SonetIN a développé un réseau social d’entreprise pour faciliter la communication interne. La plateforme collaborative propose notamment des outils pour assurer le suivi des projets et fluidifier l’organisation des tâches et des réunions. 

Basé sur une approche freemium, la start-up propose ainsi une version SaaS gratuite, qui n’est pas limitée dans le temps, peu importe le nombre de membres qui sont connectés au profil de l’utilisateur ou le nombre de messages échangés. Quant à la version payante, disponible pour 300 euros par mois, elle propose la commercialisation en marque blanche.

Facebook at Work lancé le 10 octobre

En mettant la main sur SonetIN, Jamespot renforce ainsi sa position sur le marché français des réseaux sociaux d’entreprise. Cette acquisition intervient deux ans après le rachat du réseau social d’entreprise Human Connect. «Suite au rachat des actifs de Human Connect il y a deux ans, nous avons décidé avec l’équipe de Jamespot de rester attentifs à toutes les opportunités de croissance externe qui s’offriraient à nous», précise Alain Garnier, PDG de Jamespot. L’acquisition de SonetIN s’inscrit ainsi dans l’accélération de la stratégie de croissance externe de Jamespot.

Malgré la multiplication de ses opérations, la plateforme française est confrontée à une concurrence de plus en plus rude sur le marché des solutions collaboratives pour les entreprises. Slack a passé la barre des trois millions d’utilisateurs quotidiens en mai dernier, Microsoft développe Skype Teams, une application de messagerie destinée à rivaliser avec Slack et Facebook at Work, version professionnelle du réseau social de Mark Zuckerberg, s’apprête à être lancé le 10 octobre prochain. De plus, HipChat et Asana proposent également des services centrés sur les entreprises.

Lire aussi : Valorisée 3,8 milliards de dollars, Slack se rêve en leader des plateformes de travail collaboratif

Tags

Maxence Fabrion

Journaliste chez Adsvark Media / FrenchWeb - We Love Entrepreneurs

Sur le même sujet

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Share This