ActualitéData Room

Webhelp rachète l’agence MyStudioFactory pour accélérer dans l’UX

  • Cette acquisition s’inscrit dans la stratégie de Webhelp pour renforcer son offre de services dans les métiers du digital.
     
  • En octobre dernier, la société avait annoncé une prise de participation majoritaire dans le capital de Netino, entreprise spécialisée dans la modération de conversations sur Internet.
     
  • Webhelp vise le milliard d’euros de chiffre d’affaires dans les trois ans à venir.

 

Le groupe Webhelp, spécialisé dans l’expérience client externalisée, a annoncé le rachat de MyStudioFactory, agence digitale et d’UX Design. Les modalités financières de l’opération n’ont pas été dévoilées. A l’issue de l’opération, Guillaume Bonneault et Belaïd Moucer, les fondateurs de MyStudioFactory, seront maintenus à la tête de leur entreprise.

Fondée en 2007, MyStudioFactory accompagne les entreprises dans leur processus de digitalisation (analyse stratégique, audit technologique, reporting et optimisation…). La start-up collabore notamment avec des groupes dans le secteur financier (ING Direct, AXA, Crédit Agricole, BNP Paribas), dans les médias (Canal+), dans la beauté et le luxe (L’Oréal, Louis Vuitton), ou encore dans les transports (Air France, RATP).

Un milliard d'euros de chiffre d'affaires à l’horizon 2018-2020

Cette acquisition s’inscrit dans la stratégie de Webhelp pour renforcer son offre de services dans les métiers du digital. En octobre dernier, la société avait annoncé une prise de participation majoritaire dans le capital de Netino, entreprise spécialisée dans la modération de conversations sur Internet.

Le rachat de MyStudioFactory doit ainsi permettre à Webhelp de développer une expérience client de bout-en-bout fluide et multicanale. «Ceci marque une nouvelle étape clé dans notre stratégie de développement. Avec MyStudioFactory, Webhelp renforce son empreinte digitale et se dote d’une nouvelle brique d’expertise pour offrir à nos clients une solution clé en main et multicanale de relation client», explique Alexandre Fretti, directeur général de Webhelp France. Webhelp vise le milliard d’euros de chiffre d’affaires dans les trois ans à venir.

Lire aussi : Le Débrief de la semaine, avec Jérémie Mani (Netino / WebHelp) et Ludovic Huraux (Attractive World / Shapr)

Tags

Maxence Fabrion

Journaliste chez FrenchWeb - DECODE.MEDIAPour communiquer sur FrenchWeb ou le Journal des RH, devenez partenaire, cliquez ici.
Webhelp rachète l’agence MyStudioFactory pour accélérer dans l’UX
À Milan, des défilés virtuels pour la Fashion Week
Covid-19: Google Maps repère et cartographie les zones d’infection
WeWork réduit la voilure en Chine
FinTech: la banque publique russe Sberbank entérine sa transformation en géant de la Tech
Podcasts : La voix est-elle le nouveau graal des médias numériques ?
YouTube
Face au boycott, Facebook, Twitter et YouTube acceptent de réguler les contenus nocifs
Copy link