ActualitéLes levées de fonds

WeWork lève 355 millions de dollars pour devenir le Uber des bureaux

355 millions de dollars: soit le montant impressionnant des fonds que vient de lever la plate-forme de coworking WeWork. Implantée aux Etats-Unis, à Londres, Amsterdam et en Israël, la société est aujourd’hui valorisée à hauteur de 5 milliards de dollars, d’après des sources citées par le Wall Street Journal.

Co-fondée en 2010 par l’américain Adam Neumann, cette société avait dans un premier temps levé 6,85 millions de dollars en janvier 2012. Basée à New-York, elle propose déjà l’équivalent de 148 640 mètres carrés de bureaux à louer, et espère dépasser les 325 000 mètres carrés de surface disponible d’ici la fin de l’année prochaine.

En France, il existe aussi des plates-formes de co-location d’espaces de travail comme eWorky, Deskup, NeoNomade ou BureauxAPartager; mais le nombre de mètres carrés disponible est largement inférieur. Dans un fonctionnement plus traditionnel, on pense également à Regus par exemple.

D’après le journal économique américain, WeWork a dégagé 150 millions de dollars de recettes sur l’année 2014 et envisagerait une introduction en Bourse d’ici 2 à 3 ans.

Crédits photo Une: WeWork

Tags

Adeline Raynal

Pour contacter la rédaction: cliquez ici Devenez "la start-up de la semaine" : faites-vous connaitre! Ajoutez un événement à notre agenda: cliquez ici
WeWork lève 355 millions de dollars pour devenir le Uber des bureaux
Produits obsolètes : la réputation de Sonos menacée
Cryptomonnaies: le Forum de Davos lance un consortium international pour définir un cadre réglementaire
Les offres d’emploi de la semaine
Pourquoi Orange s’entête-t-il avec son enceinte connectée Djingo ?
Voitures autonomes: face à Uber, Waymo lance sa flotte sur de nouvelles routes américaines
FinTech: les banques centrales enfin en ordre de bataille sur les monnaies numériques?
Copy link