ActualitéAmérique du nord

Wire, un concurrent de possible de Snapchat, lève 1,8 millions de dollars

Deux anciens ingénieurs travaillant chez Amazon – Piragash Velummylum et la Jordanie Timmermann- viennent de lever 1,8 millions de dollars pour accélérer le développement de leur application de messagerie mobile, Wire, qui n’est pas encore publique.

Wire, actuellement disponible en version beta, adresse la même cible que Snapchat, les adolescents. Sur Wire, les messages- textes, photo et vidéo- sont éphémères et expirent dans les 24h, et peuvent aussi être stockés par l’utilisateur. Wire, selon Techcrunch, intégrerait des stickers, un possible socle du modèle économique, à l’instar de Line.

Capture d’écran 2013-11-27 à 08.13.35

La start-up est créé par une équipe rodée et prometteuse : Piragash Velummylum a travaillé pendant 6 ans chez Amazon pour développer le Cloud Drive  et le Cloud Player de la firme de Jeff Bezos. Jordan Timmermann a été l’artisan d’Amazon Instant Video sur la Kindle d’Amazon.

 

Tags

Marion Moreau

Pour communiquer sur FrenchWeb ou le Journal des RH, devenez partenaire, cliquez ici.
Wire, un concurrent de possible de Snapchat, lève 1,8 millions de dollars
Le téléchargement de TikTok et WeChat interdit dès dimanche aux États-Unis
PayFit : une politique de télétravail faite de confiance et de mobilité géographique
Jeux vidéo: pourquoi l’avenir des consoles reste incertain
Apple poursuit sa conquête du marché indien avec l’ouverture de son premier magasin en ligne
Glwadys Le Moulnier : « La classe sociale détermine la difficulté avec laquelle on peut entreprendre »
Coronavirus, racisme, élections: comment Facebook veut calmer les échanges entre ses employés
Copy link