A la uneBusiness

Wochit parie sur le déluge des mini-vidéos d’information

D'ici deux ans, à 35,4 milliards de dollars, les revenus publicitaires générés par les vidéos en ligne seront supérieurs à ceux de la radio, d'après une dernière étude Zenith Optimedia. Une manne sur laquelle parie la société Wochit (prononcez "Watch It" dont l'ambition est d'être le couteau suisse des vidéos d'information de 1 à 2 minutes, pour journaliste engourdi dans l'écrit. Le concept a déjà séduit une centaine de marques médias (Forbes, USA TodayAOL, Der Spiegel, Time…), qui, pour certaines, sont devenues actionnaires. L'été dernier, Wochit levait à nouveau 13 millions de dollars auprès des groupes médias ProSiebenSat.1 en Allemagne, Singapore Press Holdings et l'Italien Carlo de Benedetti (l'Espresso, La Republicca).

Créée en 2012, Wochit automatise la création de mini-vidéos, de l'édition, au montage sur la plateforme dans le cloud, à la post-production (habillage, génériques). De quoi accélérer la mise en ligne de contenus aguicheurs sur les réseaux sociaux, ou encore de convaincre une marque de «brander automatiquement la vidéo», explique Garett Goodman, le directeur du développement Europe. En octobre dernier, elle revendiquait 17 000 vidéos publiées en mode fast-news par ses utilisateurs. 

Alors qu'elle a déjà signé des partenariats avec les agences Getty Images, AP, ou Bloomberg, Wochit doit aussi les convaincre de mettre à disposition leurs stocks d'images, contre rémunération. En outre, Wochit commercialise sa solution au forfait par mois, mais doit atteindre l'effet de masse pour être profitable et agrandir son stock. En échange, elle promet aussi la viralité avec notamment l'intégration automatique des tweets ou de Snapchat aux mini-vidéos. Elle entend aussi s'inscrire dans la nouvelle tendance du tout mobile, avec, notamment, une implantation prochaine dans le paysage médias en Asie.

Fondateurs: Dror Ginzberg, Ran Oz

Siège: New York (Londres, Tel Aviv)

Date de création: 2012

Effectifs: 
50 à 60 personnnes

Levée de fonds: 13 millions (2016), 28 millions de dollars au total (auprès de Redpoint Ventures, Cedar Fund, Greycroft Partners, Marker LLC).

Lire aussi:

Dans 3 ans, les annonceurs dépenseront plus sur les médias sociaux que dans les journaux

Comment les réseaux sociaux ont pris le contrôle de la consommation de l’information

REVOIR : La semaine spéciale Médias sur Frenchweb

QUELS SONT LES SERVICES POUR RENFORCER VOTRE STRATEGIE ECOMMERCE EN 2023?

    
AMELIORER L'EXPERIENCE UTILISATEUR ANALYSE PRODUIT FINANCER VOTRE CROISSANCE
AB Tasty est une solution française qui permet de mettre en place des tests A/B pour optimiser l'expérience utilisateur et augmenter vos taux de conversion. Mixpanel fournit des analyses comportementale pour savoir comment sont engagés vos différents utilisateurs, et quels sont les principaux moteurs de rétention efficaces Connaissez vous le Revenue Based Financing (RBF)? Un financement rapide à obtenir, pour la gestion de vos stocks et dépenses publicitaires.
DECOUVRIR DECOUVRIR DECOUVRIR
  Vous souhaitez devenir partenaire? contactez nous: partenariat@decode.media
Bouton retour en haut de la page