ActualitéLes levées de fondsMedia

L’éditeur de WordPress valorisé à plus d’1 milliard de dollars

[Màj] WordPress est utilisé aujourd’hui comme outil de publication par 22% des sites mondiaux. La société qui l’édite boucle la levée de 160 millions de dollars.

Automattic, la société qui distribue l’outil de publication WordPress, vient d’opérer une levée de fonds de  160 millions de dollars, comme le confirmait sur son blog son PDG Matt Mullenweg lundi 5 mai. Dans son billet, il explique pourquoi il a décidé de procéder à une nouvelle levée de fonds bien qu’il en ait exclu l’éventualité il y a un an et demi: « Les choses allaient et vont bien, mais il y avait un coup à faire pour optimiser la rentabilité de l’entreprise, et nous avons réalisé que nous pouvions investir davantage dans WordPress et dans nos autres produits de façon à croître plus rapidement ».

La valorisation de l’entreprise dépasse désormais le milliard de dollars. Au total, elle a levé 30,6 millions de dollars depuis sa naissance il y a 8 ans. Automattic poursuit l’optimisation de ses services CMS ( Content Management Services), elle a récemment d’ailleurs acquis Longreads, une startup spécialisée dans le contenu.

WordPress est utilisé aujourd’hui par 22% des sites mondiaux. Ses principaux concurrents sont Drupal, Squarespace , Joomla aux USA, et quelques outils de publishing qui attirent de plus en plus d’utilisateurs, comme SvbtleMedium, et Branch.

 

Tags

La rédaction

Pour communiquer sur FrenchWeb ou le Journal des RH, devenez partenaire, cliquez ici.

3 commentaires

  1. Votre article est trompeur : vous mélangez wordpress.org, la communauté open source qui développe et publie le CMS wordpress utilisé largement dans le monde, et la société Automaticc qui est le plus gros fournisseur de services wordpress hébergés (opérés sur wordrpress.com), et qui réalise cette levée de fonds.

    Ca n’a pas rien à voir mais ce n’est pas du tout pareil non plus…

    1. WordPress évolue grâce à la communauté mais c’est bien Automattic qui développe et supporte ce CMS (via WordPress.org pour la communauté et WordPress.com pour les services d’hébergement)

      (par contre, petite coquille dans l’article, CMS veut dire Content Management System, pas Service ;))

L’éditeur de WordPress valorisé à plus d’1 milliard de dollars
Lutte contre les infox : le CSA demande plus d’efficacité et de transparence aux réseaux sociaux
Coronavirus : Orange limite la casse au premier semestre
Kiosques en ligne : Cafeyn s’offre le Néerlandais Blendle pour devenir un champion européen
Samsung: le confinement propulse le bénéfice net du groupe à près de 4 milliards d’euros
Mode : une course à la digitalisation nécessaire
Malgré Trump, Huawei devient le numéro un mondial des smartphones
Copy link