Actualité

[Bon App’] HomeBubble, l’appli pour gérer les tâches administratives de la maison

L’appli permet de regrouper sur un seul espace tous les documents et contacts utiles à la gestion quotidienne du foyer (factures, identifiants de comptes…).

Origine: France

Editeur: HomeBubble (Xamance)

Date de création: 2011 dernière mise à jour: mars 2012

Disponibilité: sur Android (2.1 minimum) et iOS (version 3 minimum)

homebubble

L’idée d’HomeBubble est de pouvoir gérer en commun avec les différentes personnes avec qui on habite l’ensemble des données administratives du foyer. Du coup, chacun a accès à distance aux dernières factures, aux coordonnées des artisans sollicités, etc. L’appli peut par exemple être utile à des colocataires. Elle surfe sur la même tendance que Greenbureau notamment.

Bertrand Dolbeau, fondateur de HomeBubble et diplômé de l’EM Lyon explique la démarche:

Comment avez-vous eu l’idée de créer cette appli ?

Bertrand Dolbeau: J’ai tiré l’idée de mon expérience personnelle au sein de mon couple. C’était inefficace de devoir se contacter sans cesse pour savoir où se trouvait l’information (comptes clients, mots de passe, factures, etc). J’ai donc créé cette application pour pouvoir centraliser toutes les données et avoir un accès à celles-ci même lorsqu’on est en déplacement ou au bureau.

Quelle concurrence affrontez-vous et en quoi votre service est-il différent ?

Sur la centralisation de documents il existe aussi GreenBureau qui centralise les différentes factures. Avant, nous avions également Xambox pour concurrent mais depuis notre absorption par la société qui l’édite fin 2013, nous travaillons à l’uniformisation des deux services. A terme, les mêmes fonctionnalités se retrouveront sur les deux applis. Xambox était plutôt destiné aux professionnels quand HomeBubble a toujours visé le grand public. La spécificité de HomeBubble réside dans la possibilité de renseigner des informations en plus, autre que des factures: les coordonnées d’un artisans par exemple.

Comment protégez-vous les données ?

La sécurisation est optimale. Les données hébergées sur les serveurs, dans le cloud, sont cryptées, ainsi que les échanges de données entre ces serveurs et l’appli. Elles sont hébergées en redondance afin de ne pas risquer de les perdre si l’un des serveurs devient hors service. L’accès au service se fait par identifiant et mot de passe et on peut rajouter des codes d’accès spécifiques pour certaines informations.

Quel est le modèle économique ?

Nous fonctionnons avec un modèle Freemium: la version gratuite de l’application offre la possibilité d’automatiser trois collecteur automatiques d’informations (sur trois comptes clients extérieurs) et 500 Mo de stockage; la version payante est à 3 euros par mois et le nombre de comptes aggrégés devient illimités et l’espace de stockage passe à 3 Go.

Voir aussi, la vidéo tournée lors du lancement d’HomeBubble en 2011:

Chaque jour à 13h, Frenchweb, en partenariat avec Stardust, spécialiste du test d’applications mobiles, vous présente une application mobile. Soumettez vous aussi la vôtre.

Crédit photo: Fotolia, banque d’images, vecteurs et videos libres de droits
Tags

Adeline Raynal

Pour contacter la rédaction: cliquez ici Devenez "la start-up de la semaine" : faites-vous connaitre! Ajoutez un événement à notre agenda: cliquez ici

Un commentaire

  1. Une application qui agrègent tout mes comptes c’est à dire de téléphonie mobile d’internet, d’électricité, d’eau, de chauffage, d’assurance, de banque, de santé … toute ma vie quoi, détenue par une entreprise tierce, qui peut ce faire pirater mes données et êtres récupérées toutes d’un coup, toute ma vie. OMG. Sérieux, et aprés on qualifie Google de porter atteinte à la vie privée!
    Et pour la sécurité, faite moi rire, avec la faille heartbleed, on a vu que ce mot n’est qu’une utopie dans le monde digitale.
    Le cloud oui, mais pas pour tout.

[Bon App’] HomeBubble, l’appli pour gérer les tâches administratives de la maison
Face à Spotify, Apple Music mise de nouveau sur la diffusion de concerts
AdTech : Ogury lève 50 millions de dollars auprès d’Idinvest
Alphabet
Désormais dirigé par Sundar Pichai, que va faire Alphabet de ses filiales non rentables?
Navettes autonomes: Toyota mise sur l’Américain May Mobility
CapitalG (ex-Google Capital) prend une participation minoritaire dans Dataiku
[FW500] Comment le Français Numberly est devenu un marketing technologist mondial
Copy link