ActualitéDistributionLes levées de fondsStartup du jour

La start-up du jour: E-Pick modélise le magasin en 2D et géolocalise les produits

La société spécialisée dans le picking vient juste de réaliser une première levée de fonds de 180 000 euros, notamment auprès du PDG de Toupargel. Elle espère pouvoir en boucler une deuxième fin 2014.

  • L’entreprise de demain
Chaque jour, Frenchweb met en avant une jeune entreprise en croissance pour découvrir sa stratégie et ses objectifs de développement.

Vous avez fondé une société en croissance?  Faites vous connaître!

Frenchweb vous propose aujourd’hui de découvrir E-Pick, une start-up iséroise fondée en 2012 dont l’objectif est d’optimiser les déplacements des préparateurs de commandes. Elle vient de lever 180 000 euros, et espère pouvoir recruter deux technico-commerciaux d’ici la fin de l’année. Plus de détails avec Olivier Bourgeois, qui a co-fondé la société avec Thierry Conesa.

Frenchweb: Comment avez-vous eu l’idée de votre société ?

Olivier Bourgeois, co-fondateur d'E-Pick
Olivier Bourgeois, co-fondateur d’E-Pick

Olivier Bourgeois: E-Pick est né du constat qu’il y avait un manque de solution quant à la préparation de commandes en magasin (le picking). Il existe de nombreuses solutions d’optimisation de préparation en entrepôt mais celles-ci n’étaient pas utilisables en magasin notamment le GPS qui n’est pas assez précis. Par conséquent, les points de vente préparant en magasin, notamment les drives piétons ou accolés, opèrent d’une manière peu rationnelle, perdent du temps donc de l’argent, le personnel représentant la principale charge. Nous avons donc décidé de développer notre propre solution dédiée à cette problématique : E-Pick.

A quel besoin apportez-vous une réponse ?

E-Pick permet de réduire jusqu’à 50% du temps de picking. Pour ce faire, nous modélisons en 2D le magasin, nous géolocalisons l’emplacement des produits, nous prenons en compte les paramètres métier pour calculer pour les commandes à préparer la meilleure façon de procéder (mono ou multi zones – mono ou multi commandes) et au final proposer un l’itinéraire optimisé que suivra le préparateur. Et de là, si nous savons optimiser le chemin de préparation d’un préparateur, nous savons optimiser le parcours du client et ce sur n’importe quel support comme les bornes tactiles, les smart-phones ou tablettes voire même les lunettes connectées ! Pour finir, si nous savons le faire en magasin, nous pouvons le faire en centre commercial mais aussi dans les univers aussi différents que les campings, les musées, les salons et foires… tout lieu ou espace qui peut se modéliser et qui nécessite un itinéraire.

Quel est votre modèle économique ?

Le modèle est simple : un coût d’installation comprenant la modélisation , la géolocalisation, les paramètres métiers ou la mise en place des flux et un abonnement annuel incluant l’hébergement, la maintenance, la licence et le support. En terme de montant cela dépend de la complexité et de la quantité de projets pour une enseigne mais cela peut aller de quelques centaines d’euros pour un camping à quelques milliers d’euros pour un hypermarché. Cela peut coûter entre 5 et 10 000 euros pour l’installation en hypermarché, auquels s’ajoutent 5 000 euros d’abonnement annuel pour le suivi (hébergement, maintenance, formation des équipes…). Nous nous engageons à ce que le dispositif soit amorti en 6 à 12 mois.

Qui sont vos concurrents directs ou indirects ?

Il y a beaucoup de solutions de géolocalisation de personnes mais peu de produits. Il existe des solutions concurrentes mais elles nécessitent souvent du matériel quand E-Pick n’a besoin d’aucun matériel à installer. C’est vrai en France mais aussi à l’étranger puisque nous avons été sélectionné par Walmart pour faire partie de leur Innovation Lab. Sinon de grands groupes s’intéressent à ce sujet, Bull a annoncé travailler sur une solution de picking avec des lunettes connectées, nous sommes nous opérationnels donc pouvons nous interfacer avec tous ces projets. Plus de partenaires que de concurrents puisque nous sommes très spécialisés et souhaitons le rester.

A quoi ou à quelles sociétés vous compare-t-on par erreur ?

Quand on parle d’aide à la navigation piétonne, généralement on pense au GPS, mais nous ne sommes pas du tout sur cette technique.

Quelle a été l’une des premières problématiques dans votre développement, et comment y avez-vous fait face ?

Nous sommes accompagnés depuis l’origine par OSEO/BPI. La problématique à résoudre dans un magasin est que les emplacements des produits ne sont pas marqués comme en entrepôt, il a fallu donc trouver une solution  qui est passé par des modèles mathématiques complexes (tous les produits sont géolocalisés entre eux). Dans un magasin ou un parking, il n’y a pas toujours de réseau, donc tous les itinéraires sont calculés en amont donc E-Pick fonctionne en mode déconnecté et pour finir, il s’agissait de résoudre la fameuse problématique du « voyageur de commerce ». Une équipe d’ingénieurs s’est amusée à tout cela pendant 18 mois et aujourd’hui, E-Pick est une solution innovante brevetée.

Quel est le meilleur conseil que l’on vous ait donné et par qui ?

C’est Mme L’expérience, 15 ans dans le e-business, qui nous a appris à ne pas nous disperser. E-Pick est une société très spécialisée qui de ce fait donne l’opportunité d’être partenaire des autres solutions métiers. Nous pouvons nous intégrer en marque blanche dans des solutions majeures sur chacun des marchés visés.

Quelle est la personnalité que vous admirez le plus ?

Certainement Léonard de Vinci, un immense créateur et visionnaire.

[tabs]

[tab title= »Les données clés »]

Fondateurs: Olivier Bourgeois et Thierry Conesa, professionnels du e-commerce actifs dans le domaine depuis 2002. Ils avaient auparavant créé Proxi-business, revendu 2012 à Business et Décisions.

Investisseurs : 1ère levée de fonds de 180 000 euros auprès d’investisseurs privés dont Roland Tchénio, Président du groupe Toupargel, à travers sa holding personnelle. Il détient 16% des parts, Proxi-Business reste première actionnaire avec 60% des parts.

Date de création : avril 2012

Société basée à : Voreppe, en Isère

[/tab]

[/tabs]

Crédit photo: Fotolia, banque d’images, vecteurs et videos libres de droits
Tags
atelier-platform

Adeline Raynal

Pour contacter la rédaction: cliquez ici Devenez "la start-up de la semaine" : faites-vous connaitre! Ajoutez un événement à notre agenda: cliquez ici

Sur le même sujet

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Share This