ActualitéAsieAsieBusinessTech

Xiaomi refuse l’offre d’investissement de Facebook

Désormais en 3ème place des constructeurs de smartphones, alors même qu’ils ne sont commercialisés qu’en Asie et en Inde, Xiaomi est désormais convoité par de nombreux acteurs. A commencer par Facebook, dont l’offre aurait été refusée en octobre dernier, selon l’agence Reuters, à la fois pour des raisons politiques, Facebook étant peu apprécié par le pouvoir chinois, et stratégiques, Xiaomi utilisant Android comme OS.

Fin décembre, Xiaomi a finalisé un tour de table de 1,1 milliard de dollars pour une valorisation proche de 45 milliards de dollars, auprès d’All-Stars Investment, de la firme de capital-risque russe DST Global et de GIC, un fonds singapourien.

Fondé en 2010 par Lei Jun, Xiaomi est parvenu à se faire une place sur le marché mondial des smartphones. Au troisième trimestre, la firme totalisait déjà 21% du marché chinois, dépassant ainsi Apple (16%), selon une étude de Kantar World Panel. Au niveau mondial, Xiaomi était au troisième trimestre le troisième plus gros vendeur de smartphones selon une étude d’IDC.

La société diversifie depuis ses activités et a récemment lancé un tensiomètre connecté, ou encore investi 200 millions de dollars dans Midea pour se renforcer dans la maison connectée.

Bouton retour en haut de la page
Xiaomi refuse l’offre d’investissement de Facebook
Molotov condamné à verser 7 millions d’euros au groupe M6 et à cesser de diffuser ses chaînes
Agroalimentaire: NumAlim lance une base de données pour tout connaître des aliments
[SERIE C] Lydia rejoint le cercle des licornes françaises après une levée de 103 millions de dollars
[SERIE B] GitGuardian lève 44 millions de dollars auprès d’Eurazeo
Comment construire sa stratégie de Content Marketing, avec Gregory Nicolaidis, CEO de YouLoveWords
[SEED] La startup niçoise Livmed’s lève 2 millions d’euros pour son service de livraison de médicaments