ActualitéBusinessInvestissementsLes levées de fondsStartupTech

Yes It Is lève 2 millions d’euros pour suivre les objets à la trace

Le montant

La start-up clermontoise Yes It Is, spécialisée dans la traçabilité et l’identification des objets, a bouclé un tour de table de 2 millions d’euros auprès du fonds Jeremie Innovation 2, doté de 14 millions d’euros pour financer les PME de la région Auvergne-Rhône-Alpes, et du fonds Capara 3, doté de 10 millions d’euros et géré par Sofimac Régions. Crédit Agricole Centre France et Bpifrance ont également participé à l’opération. 

Dans le cadre de celle-ci, la société prend le contrôle de l’entreprise bulgare Arfid, spécialisée dans la production et le développement de produits RFID (technologie d’identification par radiofréquences pour identifier des objets lorsqu’ils passent à proximité d’un détecteur) et de technologie sans contact dédiées à l’Internet des objets.

Le marché

Fondée en 2016 par Emmanuel Ranc et Nicolas Baudry, Yes It Is, société hébergée par l’accélérateur clermontois Le Bivouac, développe une technologie pour connecter les objets en leur attribuant une identité propre, unique et impossible à reproduire. Pour ce faire, un label ou un tag NFC (Near Field Communication) est apposé sur chaque objet, de manière à les faire communiquer entre eux en approchant un smartphone compatible avec la technologie NFC, le tout sans savoir à télécharger une application. 

Une fois les objets connectés, une plateforme de données permet de stocker et gérer les contenus et services associés à chaque identifiant unique de produit, ce qui permet de disposer des informations nécessaires pour savoir si un produit est authentique ou s’il s’agit d’une contrefaçon. Cette technologie vise à résoudre les problématiques d’authentification, de traçabilité et de sécurité dans divers secteurs, notamment la santé, l’agroalimentaire, la musique, l’aéronautique ou encore la défense. «Nous avons décidé de développer des solutions sur-mesure, à forte valeur ajoutée, pour les marchés de la traçabilité, de la fraude et de l’identification, au travers d’une chaîne de valeur qui va de la customisation physique des puces jusqu’aux applications avec lesquelles elles interagissent», explique Emmanuel Ranc, co-fondateur de la société auvergnate. Et d’ajouter : «C’est grâce à cette approche que nous avons obtenu deux récompenses au CES de Las Vegas deux années de suite pour des réalisations co-innovées avec des clients dans l’énergie et la musique.»

Les objectifs 

Avec ce tour de table, Yes It Is prévoit de poursuivre son développement technologique et d’accélérer son déploiement commercial. Dans ce sens, la start-up, qui compte actuellement une dizaine de collaborateurs, entend doubler ses effectifs en 2019.

Yes It Is : les données clés

Fondateurs : Emmanuel Ranc et Nicolas Baudry
Création : 2016
Siège social : Clermont-Ferrand
Activité : traçabilité et identification des objets
Financement : 2 millions d’euros en juillet 2018

Tags
Plus d'infos

Maxence Fabrion

Journaliste chez FW - DECODE MEDIA

Sur le même sujet

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Share This
Fermer