Actualité

Zynga concocte son propre réseau social Zynga With Friends

L’éditeur de jeux sociaux Zynga a annoncé mardi, lors de la conférence « Zynga Unleashed », le lancement de son réseau social intitulé Zynga With Friends. Celui-ci permettra aux joueurs de créer leur profil, former des communautés autour des jeux, ajouter des amis et leur envoyer des messages, etc… Le réseau proposera également une fonctionnalité de discussion en temps réel et une barre d’informations défilante.

Zynga With Friends sera ainsi accessible sur Zynga.com, Facebook ainsi que sur iOS, Android et Windows Phone.

Mark Pincus, le PDG de Zynga a également annoncé le lancement d’une API ainsi que de nouveaux jeux sur réseaux sociaux et mobiles, comme « Matching with Friends », Elite Slots, Ruby Blast, The Ville, et Chefville. Enfin, FarmVille 2 a été annoncé pour les semaines à venir (sans date précise de sortie).

Fondée en 2007 à San Francisco, Zynga a fait son entrée en bourse en décembre dernier en levant 1 milliard $. L’entreprise est actuellement valorisée 10 milliards $. Elle édite notamment les jeux Farmville, Cityville MafiaWars et réunit plus de 150 millions de joueur unique par mois ce qui en fait le leader des jeux sur Facebook. Pourtant, l’éditeur cherche depuis quelques temps à s’éloigner de Facebook en produisant des jeux extérieurs. Il avait déjà annoncé vouloir lancer le Projet Z, en mars dernier. 

La rédaction

Pour communiquer sur FrenchWeb ou le Journal des RH, devenez partenaire, cliquez ici.
Bouton retour en haut de la page
Zynga concocte son propre réseau social Zynga With Friends
Quelle stratégie de content marketing pour 2022?
PropTech : le Français AOS lève 9 millions d’euros et devient Saqara
[Évènement] Big Data & AI Paris 2021: Ne manquez pas LE rendez-vous Tech de la rentrée!
NRJ importe en France les podcasts du géant américain iHeartMedia
Investissement locatif: la PropTech française Masteos lève 15 millions d’euros pour conquérir l’Europe
Sorare signe la plus grosse levée de fonds de la French Tech avec une série B de 680 millions de dollars