ActualitéEuropeLes levées de fonds

1 million d’euros pour Hyperlex, le décodeur de vos contrats et documents juridiques

Incubée au sein d’Agoranov, Hyperlex est une solution SaaS de gestion et d’analyse de contrats qui adresse les directions juridiques et achats mais aussi aux cabinets d’avocats ou études de notaires.

Hyperlex permet de stocker dans le cloud ses documents juridiques de manière centralisée, et de pouvoir y effectuer des recherches permettant de retrouver n’importe quel contrat, clause ou condition contractuelle. La solution permet également de créer des alertes afin de gérer les échéances clés de vos contrats. Une solution d’analyse au moyen d’intelligence artificielle est en cours de développement.

Hyperlex s’apprête à lancer une première version de son service auprès d’une cinquantaine d’entreprises partenaires.

Fondée en septembre 2017 par Alexandre Grux (CEO), Alexis Agahi (CTO) et Guillaume Bon (COO), Hyperlex vient de boucler une première levée de fond d’un million d’euros auprès de plusieurs business angels français dont Pierre Kosciusko-Morizet et Pierre Krings (Kernel Investissements), Thierry Gillier (Zadig & Voltaire), Dominique Vidal (Index Ventures), Jean-Romain Lhomme (ex-Colony Capital), Valentine Baudouin (Kramer Levin), Clément Buyse (PeopleDoc), Marc Menasé (Nextedia et Menlook), et du fonds ISAI.

La rédaction

Pour communiquer sur FrenchWeb ou le Journal des RH, devenez partenaire, cliquez ici.
Bouton retour en haut de la page
1 million d’euros pour Hyperlex, le décodeur de vos contrats et documents juridiques
IA: Kili Technology lève 7 millions de dollars auprès de Serena et e.ventures
Huawei: en Alsace, l’ouverture de sa première usine hors de Chine se précise
Comment Twitter veut permettre à ses utilisateurs de monétiser leurs contenus
Téléphonie d’entreprise : Ringover lève 10 millions d’euros auprès d’Expedition Capital
Valorisé à près d’un milliard de dollars, le réseau social Clubhouse passe à la vitesse supérieure
Portée par sa « stratégie de diversification », Apple devient la marque la plus valorisée au monde