ActualitéBusinessComJean-Luc RaymondLes Experts

10 conseils pour optimiser vos articles sur LinkedIn

Sur LinkedIn, comment rédiger des articles qualitatifs qui attirent l'oeil et aussi les contacts et les connexions de deuxième et troisième niveaux? Car tout contenu publié sur LinkedIn est loin d'être égal en audience (c'est-à-dire en visites).

Voici les clés pour créer des publications qui touchent les bons contacts afin d'élargir votre réseau relationnel et de faciliter les connexions pour rechercher du business, trouver un emploi, établir des partenariats ou encore pour échanger, apprendre ou vendre (en mode «social selling», vente sociale).

Voici donc 10 points essentiels pour bâtir un contenu de qualité sur LinkedIn et faire vraiment la différence:

1.S'adresser à la bonne audience

Avant d'écrire, définissez clairement quel est votre cible idéale et ne transigez pas: écrivez prioritairement pour cette cible! Il vous faut une fine compréhension de votre cible: pourquoi est-elle sur LinkedIn? Que recherche t-elle? Comment se positionne t-elle?

Cette cible a besoin de vous. Alors, comment pouvez-vous l'aider concrètement et utilement? Une bonne manière de faire est de définir une cible idéale prioritaire (et 2 cibles secondaires) et d'en délivrer une carte d'identité: qui sont-ils? Que font-ils? Quel est leur besoin? Comment s'informent-ils? Comment décident-ils? Quel est l'argument phare et la réponse à l'objection qui fait que vous allez gagner leur confiance?

En marketing, la définition de cette cible idéale s'appelle un persona et c'est à partir de cette carte d'identité de la cible idéale que vous devez orienter vos publications.

Si vous avez déjà des éléments d'information de cette cible (par la vente ou le marketing, en entreprise), exploitez ces données tout comme les statistiques d'audience existantes de votre site, de votre blog ou de votre CV en ligne.

Faites aussi un mini-audit de votre cible en observant ce que fait votre concurrence sur LinkedIn et comment celle-ci est active.

Modifiez aussi vos fiches d'identité persona en fonction de vos cibles et à partir des éléments mentionnés ci-dessus qui évoluent avec le temps.

regard

2.Produire des contenus optimisés pour la recherche et les réseaux sociaux

S'il est vrai que vous écrivez d'abord pour vos cibles, vous publiez aussi pour les moteurs de recherche (Google, largement en tête pour la France), pour le moteur de recherche interne de LinkedIn (et des autres réseaux sociaux) et aussi pour les médias sociaux où peuvent être partagés vos contenus (Facebook, Twitter, Pinterest…).

Aussi, il faut porter une attention à des mots-clés vraiment clés, à répéter dans vos écrits (dans le titre et dans le texte des différents paragraphes), à des titres courts et percutants qui donnent envie de lire les articles de votre composition. Rappelez au sein dans vos publications LinkedIn que vos articles peuvent être partagés, «aimés» et commentés.

Bien sûr, l'image d'en-tête est essentielle pour chaque article LinkedIn: c'est elle qui invite à lire le titre (et non pas le contraire). Choisissez un beau visuel évocateur qui déclenche l'émotion et en mode paysage, cela s'impose… car les formats de partage sur les réseaux sociaux produisent un affichage optimisé pour les images en mode portrait.

Avec un contenu optimisé pour les moteurs de recherche, des images qui touchent votre cible, vous attirerez inévitablement des contacts et des connexions directement concernés par vos publications et donc votre profil.

3.Apporter de la valeur ajoutée à vos contenus

Chaque article publié doit apporter une plus-value:

  • solutionner un problème,
  • inclure 1 ou 2 liens vers des ressources essentielles sur la thématique traitée (dont possiblement 1 vidéo et un visuel créé par vos soins),
  • vous impliquer en vous positionnant comme expert.

 

Rien n'empêche d'utiliser des citations… Mais argumentez comme quoi elles sont utiles dans votre article par rapport au sujet traité.

N'utilisez pas vos publications comme moyen direct de publicité et de promotion. C'est souvent très mal perçu sur LinkedIn.

regard

4.Raconter une histoire

Pour faire passer des idées, des avantages, une expertise, rien de mieux qu'une histoire (qui finit toujours bien, cela va de soi).

Mieux qu'une histoire, conter un récit qui vous implique. Cela toujours personnalisé et humain. Ainsi, votre lecteur cible peut être directement et facilement conquis par le contexte et la signification de votre histoire. Il se sent concerné car il rapproche inévitablement cette histoire de ce qui pourrait lui arriver.

Penser que vos lecteurs sur LinkedIn ne vous rencontreront pas tous… Aussi, humaniser la relation, c'est instaurer la confiance!

On peut appeler cela du «storytelling». L'important: l'histoire doit être convaincante et apporter une réelle plus-value à votre article.

5.Informer est essentiel

Apportez une information originale et inédite sur ce que vos cibles désirent savoir dans leur domaine, par rapport à leur secteur d'activité, c'est un plus indéniable!

Et votre contenu ne doit pas se contenter d'écrits textuels. Pensez à varier vos publications (pour surprendre) et à intégrer (c'est d'autant plus vrai pour rechercher de l'emploi ou des clients en mode «social selling» – vente sociale)…

  • des vidéos,
  • des livres blancs,
  • des infographies,
  • des études de cas (ou cas clients),
  • des ebooks,
  • des webinaires,
  • des guides,
  • des listes,
  • des chroniques (livres, magazines, émissions),
  • des comptes-rendus d'événements.

 

6.Aider à apprendre 

Apprenez à vos cibles ce qu'elles veulent comprendre et savoir.

Soyez pédagogue, didactique et compréhensible.

Expliquez comment vous pouvez les aider à résoudre un problème.

Apprendre doit être le mot en filigrane de tous vos contenus. Si votre lecteur a appris quelque chose en vous lisant, il aura inévitablement plaisir à revenir vous lire. C'est la meilleure façon de faire comprendre que vous êtes la bonne personne à contacter!

7.Engager la conversation

Il ne suffit pas d'avoir un bon contenu pour faire la différence. Il faut absolument engager la conversation avec les lecteurs et donc les utilisateurs de LinkedIn qui aiment, commentent et partagent vos articles… D'abord pour les remercier mais aussi pour voir si vos besoins et les leurs peuvent correspondre.

Aussi, n'hésitez pas à rentrer en contact directement avec eux à travers une demande de connexion (pour des contacts de 2e et 3e niveaux), poser des questions, utiliser un ton consistant dans votre contenu qui s'adresse à vos cibles prioritaires.

Il sera parfois difficile d'engager la conversation avec chaque personne aimant, commentant ou partageant votre contenu… Mais entrez en contact avec ces utilisateurs de LinkedIn qui vous semblent les plus prompts à échanger avec vous (de par leur profil, leur besoin, leur satisfaction exprimée ou leur apport d'information supplémentaire).

8.Persuader

Il faut travailler chaque contenu publié sur LinkedIn pour persuader vos lecteurs d'en savoir plus sur vous et votre expertise et donc vous contacter.

D'abord, les persuader d'actions à effectuer: s'abonner à votre compte LinkedIn, vous suivre, cliquer sur un lien dans votre article; aimer, commenter et partager votre contenu.

Persuader, c'est convaincre par vos contenus et donner envie d'en savoir plus sur vous (et votre offre si vous êtes en entreprise).

Le pouvoir de l'adhésion à votre message est clé. Pour cela, ne pas générer de stress chez le lecteur ou de sentiment d'a priori de «rejet» à votre encontre: pas de message négatif, pas de négations employées à tout va dans vos contenus. Et si le «non» est présent, le «oui» doit être très largement majoritaire en contrepoint.

La persuasion se passe à 2 stades de votre contenu : au début pour enclencher la consultation de l'article et à la fin de la publication pour relancer la conversation et inviter à poursuivre l'échange.

… Avec un seul message essentiel par article: quel point souhaitez-vous que le lecteur retienne de votre contenu?

regard

9.Appeler à l'action

Chaque contenu publié sur LinkedIn doit avoir un appel à l'action («call to action») qui indique concrètement à vos lecteurs ce que vous les invitez à faire ensuite: lire des ressources complémentaires de votre cru, laisser un commentaire, pour une vidéo les encourager à vous abonner à la chaîne, s'inscrire à votre newsletter…

On doit encourager une expérience utilisateur positive: celle du lecteur.

Cet appel à l'action doit se distinguer avec une fonte ou une police de caractère en gras ou une image cliquable avec lien.

Penser que plus de 60% de l'utilisation de LinkedIn en France se fait sur mobile donc les images larges cliquables ou les liens longs (URL) sont à privilégier.

10.Distribuer son contenu au bon moment

Dernier point et non des moindres: choisir un jour et une heure de publication adéquates qui correspondent aux habitudes de votre lectorat.

Quand vos cibles se trouvent-elles sur LinkedIn ET quand sont-elles prêtes à consulter votre contenu?

Il n'y a pas de réponse type à cette question. Cela dépend du rythme de vie professionnelle, des temps de vie privée et de loisirs de votre cible.

On sait simplement que pour leur temps professionnel, les socionautes utilisant LinkedIn consultent le réseau social en semaine, plutôt le matin avant 10h.

En fonction du timing de publication, votre contenu peut impacter dans un rapport de 1 à 6… 6 fois moins ou 6 fois plus de visites pour un même article, c'est énorme d'où l'intérêt de tester différents jours et heures de publication.

Voilà pour optimiser son contenu sur LinkedIn. A bientôt ici, pour un prochain épisode de conseils sur LinkedIn.

[tabs] [tab title= « L’expert: »]

jean-luc-raymondJean-Luc Raymond est Social Media Manager Senior. Il conseille des grandes entreprises, institutions et organisations non gouvernementales sur leur stratégie de présence en ligne. Il traite des tendances numériques professionnelles et d’usages sur son blog.

Son compte sur Twitter

Crédit photo : Nikos Aliagas

[/tab] [/tabs]

Lire aussi: 

Tags
Microsoft Experiences les 3 et 4 octobre 2017

Les Experts

Les Experts sont des contributeurs indépendants de FrenchWeb.fr.

Sur le même sujet

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Share This