ActualitéBusinessMedia

[3 questions à] Stéphane Ramezi : Ina.fr a vu son audience grimper de près de 80% en 2012

L’Institut National de l’Audiovisuel vient de lever le voile sur la refonte de sa plateforme Ina.fr. En 2012, le site a enregistré une hausse d’audience de 78% avec 31M de VU. Même engouement côté vidéo avec une hausse de 21% pour 55M de vidéos vues. Frenchweb, revient, en trois questions, sur la stratégie de développement de la plateforme avec Stéphane Ramezi, responsable des éditions multimédia de l’Ina.

ina

[FW] Comment expliquer la forte hausse d’audience enregistrée par Ina.fr sur l’année 2012 ? Quelles sont vos prévisions pour 2013 ?

Stéphane Ramezi : « Cette augmentation s’explique par la convergence de plusieurs éléments. D’abord l’intensification de notre activité sur les réseaux sociaux et notamment sur Facebook (multiplication par 5 du nombre de fans en un an), qui nous a permis de générer plus de trafic. Ensuite, une année riche en actualité notamment lors des élections présidentielles, où nous avons enregistré notre pic d’audience. Des événements comme la disparition de Jean-Luc Delarue et Amy Winehouse ont également joué. Par ailleurs, d’une manière générale, l’année 2012 a été marquée par une large hausse de la consommation de vidéos en ligne dont nous avons directement bénéficié.

Pour 2013, nous comptons continuer sur cette lancée et nous visons une hausse de 50% des vidéos visionnées. Le soutien de cette croissance passera notamment par les usages mobiles, largement plébiscités pour la consommation des vidéos en ligne. Ina.fr a donc lancé des applications mobiles sur iPhone et Android. »

[FW] Ina.fr met le pied dans l’univers participatif avec « Mémoires partagées ». Quelles sont vos attentes en la matière ?

Stéphane Ramezi : « L’objectif est de proposer aux citoyens la possibilité de mettre en raisonnance leurs propres contenus avec les archives réalisées par des professionnels. Nous ne nous trouvons pas ici dans une logique d’audience mais dans une logique de service public. L’objectif est de pouvoir mieux embrasser la mémoire collective. »

[FW] Quelle est votre stratégie autour de la VOD ?

Stéphane Ramezi : « Aujourd’hui, près de 140 000 émissions et programmes sont disponibles en VOD depuis notre boutique en ligne. Nous ne communiquons pas sur un chiffre d’affaires précis mais celui-ci est en hausse de 30% sur l’année. Cette augmentation s’explique notamment par un catalogue très riche mais également par les usages qui se développent. Aujourd’hui, notre offre est notamment disponible en VOD et SVOD sur Free et Numericable mais nous comptons signer de nouveaux partenariats avec des opérateurs et plateformes web dans les mois à venir. »

Tags

La rédaction

Pour contacter la rédaction, cliquez ici / Devenez "la start-up de la semaine" : faites vous connaitre! / Ajoutez un événement à notre agenda: cliquez ici
[3 questions à] Stéphane Ramezi : Ina.fr a vu son audience grimper de près de 80% en 2012
Pourquoi PayPal débourse 4 milliards de dollars pour mettre la main sur Honey
Une filiale d’AccorHotels victime d’une vaste fuite de données
Bientôt une nouvelle ville intelligente en France?
Sonos s’offre Snips, la startup de Rand Hindi, pour 34 millions d’euros
Interstellar Lab, le projet de Barbara Belvisi pour créer des villes autonomes et durables sur Mars
[DECODE Retail] Qui compose l’état-major en charge de la stratégie digitale de Carrefour ?
Copy link