ActualitéAmérique du nordLes levées de fondsTech

35 millions de dollars pour une start-up de «data wrangling»

Le montant

Trifacta, une entreprise américaine spécialisée dans le Big data, vient de lever 35 millions de dollars (environ 31,3 millions d'euros) auprès d'Accel Partners, Greylock Partners, Ignition Partners et de Cathay Innovation. Cette opération porte à 76 millions de dollars les montants reçus par l'entreprise depuis sa création.

Le concept

Fondée en 2012, Trifacta développe des solutions de «data wrangling», qui consiste à traiter des volumes importants de données afin de les structurer et les rendre exploitables. Une fois le processus fini, les données peuvent être utilisés pour effectuer une analyse. Sur son site Internet, la start-up explique les différentes étapes du processus : découverte des données, puis structuration, sélection, enrichissement, validation et publication.

«Trifacta a inventé la méthode permettant aux entreprises de mieux exploiter les diverses et complexes données à leur disposition en donnant à des utilisateurs sans expertise technique spécifique les moyens de découvrir, traiter et agréger eux-mêmes des informations», déclare Frank Artale, associé chez Ignition Partners. L'entreprise revendique de grands groupes parmi son portefeuille clients, dont Vodafone, Samsung, le New York Times,Thomson Reuters ou encore Orange et Sanofi.

Les objectifs de la Start-up

«2015 a été une année charnière pour Trifacta, avec des gains de contrats importants : notamment Kaiser Permanente, Juniper Networks, TeliaSonera et Royal Bank of Scotland, mais aussi l’élargissement du partenariat en place avec Cloudera et la reconnaissance de notre positionnement de leader sur le traitement des données par les analystes de l'industrie», déclare Adam Wilson, le PDG de Trifacta.

Trifacta doit cependant compter sur la concurrence d'autres acteurs, comme Actian ou Alteryx. Avec ce nouvel investissement, Trifacta veut poursuivre sa croissance à l'international et poursuivre le développement de ses produits.

PDG : Adam Wilson

Création : 2012

Siège social : San Francisco

Activité : traitement de données

Financement : 76 millions de dollars levés

Concurrents : Actian, Alteryx

Crédit photo: Fotolia, banque d'images, vecteurs et videos libres de droits

Olivier Harmant

Journaliste chez FrenchWeb - DECODE.MEDIAPour communiquer sur FrenchWeb ou le Journal des RH, devenez partenaire, cliquez ici.
Bouton retour en haut de la page
35 millions de dollars pour une start-up de «data wrangling»
Cloud gaming: après Google et Amazon, Facebook se lance sur ce marché à un demi-milliard de dollars
Comment les entreprises peuvent-elles appliquer la recette qui a fait le succès des GAFA ?
E-commerce: Google et Temasek prêts à investir 350 millions de dollars dans Tokopedia
4 logiciels de paie pour bien gérer votre entreprise et vos RH
Qui était Lee Kun-hee, le président de Samsung à l’origine d’un empire international ?
FoodTech: comment la restauration d’entreprise innove face à la crise