Arts et CulturesAsieCorrespondantsNantesRennesStartupTech

[Les info made in Bretagne] Breizh Amerika, Frédéric Nicolas à la FrenchTech, La Cordée…

[tabs] [tab title= « Un territoire en ébullition ! »]

Contests, «pitch fire», appels à projets… Les porteurs de projets n’ont jamais disposé d’autant de moyens pour gagner en visibilité depuis la Bretagne. C’est une véritable opportunité à saisir pour toutes personnes souhaitant s’aventurer dans l’univers fascinant des start-up et de l’innovation.

Commençons notre tour d’horizon par les fameux «startups weekends». La semaine dernière, c’est Brest qui a désigné le gagnant de ce marathon de 54 heures: Perform, une application de sexologie permettant de résoudre les problèmes d’éjaculation précoce… Les autres projets gravitaient dans l’univers de la cuisine, des pourboires dématérialisé (Tips it) ou des lanceurs d’alertes.

Alors est-ce le dispositif idéal pour lancer et tester sa start-up? Ce n’est pas certain, tout dépend de vos ambitions. Par contre, c’est un excellent moyen de tisser son réseau et de compléter son équipe.

Si ça vous tente de connaître cette effervescence, je vous préconise le prochain start-up weekend breton qui aura lieu à Rennes du 4 au 6 mars. Pour vous inscrire, c’est par ici.

Côté programme, Ouest Startups a reçu plus de 40 dossiers pour sa deuxième saison. Les 15 sélectionnés pourront suivre un programme de pré-accélération de 20 semaines à partir du 14 mars. C’est un bon début.

Côté appel à projet, un nouveau venu avec un positionnement international : Breizh America. C’est le plus américain de nos Bretons, Charles Kergaravat, qui porte le projet. «Breizh Amerika Startup» se focalise sur la mise en relation des start-up bretonnes à fort potentiel avec les membres les plus respectés des communautés start-up et Tech aux Etats-Unis. Ceux-ci incluent les meilleurs VC tels que FF Venture Capital et DFJ Gotham Ventures ainsi que des start-up et entreprises partenaires telles que VentureOut, Skaled, CommonBond, Google, Etsy, Tech Meetup et bien d’autres. Cette année 2016, l'accélérateur se fera à New-York. Les inscriptions sont ouvertes jusqu’au 17 mars 2016.

A noter le lancement de deux appels à projets thématiques par la West Web Valley. Le premier se positionne sur le secteur «Mer & Digital» en partenariat avec l’événement maritime international Brest 2016 (800 000 visiteurs, 2 000 bateaux). Le second cible l’événementiel et le secteur musical lors du premier festival de rock européen : « Les Vieilles Charrues » ( 250 000 festivaliers). Deux appels à projets qui garantissent au vainqueur une exposition nationale et internationale inégalable ! A vos claviers !  

[/tab] [/tabs]

[tabs] [tab title= « Casting terminé pour les FrenchTech «Bretonne» »]

Macintosh HD:Users:seblecorfec:Desktop:CZ4SSiEWkAEVUOQ.jpg

Il n’y avait plus que BrestTech+ qui était sans patron «FrenchTech» (l’intérim était assuré par le colossal Eric Vandenbroucke, directeur du Technopole de Brest Iroise). Le recrutement a été effectué début janvier et c’est le talentueux Frédéric Nicolas (à droite sur la photo), 38 ans, qui aura la responsabilité de coordonner l’équipe dédiée et d’associer les opérateurs pour la réalisation de l’ambitieux plan d’actions. Frédéric rejoint Stanislas Hintzy de la French Tech Rennes Saint-Malo  (à droite sur la photo) ainsi que l’incontournable Nantais Adrien Poggetti.

[/tab] [/tabs]

[tabs] [tab title= « La bonne adresse du mois – «La Cordée» se lie avec les Bretons »]

Après ses huit centres rhône-alpins, la Cordée a décidé de faire découvrir à la Bretagne son concept séduisant d’espaces de travail partagé en s’installant à Rennes.

C’est dans une charmante bâtisse de la place des Lices que Jérémie David, jovial entrepreneur breton, accueille, depuis le 1er février, travailleurs indépendants et entrepreneurs. Plus que des lieux de coworking au design chaleureux, la Cordée apporte en Bretagne son esprit de communautés solidaires et conviviales. Une communauté de 700 membres, des événements, des offres négociées, un réseau social interne, des coups de main et des échanges d’affaires : tout est fait pour faciliter la vie des «encordés».  De quoi rompre l’isolement de métiers en plein essor.

Le choix de la région est tout sauf un hasard. Rennes et Lyon s’insèrent dans un écosystème régional riche, un réseau de grandes villes, villes moyennes et communes rurales qui se pensent et travaillent ensemble. Un tissu géographique que Jérémie David et les fondateurs de la Cordée sauront, nous l’espérons, renforcer dans le futur: de Brest à Nantes, de la côte de granit rose aux landes du centre-Bretagne, cette initiative privée, rodée et efficace pourrait rapidement mailler tout le territoire breton et lui faire atteindre les sommets.

[/tab] [/tabs]

[tabs] [tab title= « Coup de Projecteur : GwenneG évolue et a besoin de vous »]

GwenneG est une plateforme de financement participatif qui soutient les projets territoriaux des entreprises bretonnes (cinq départements). Et cela selon trois modalités : dons, prêts ou prises de participation.

GwenneG a été fondé en 2015 par Karim Essemiani, un jeune patron talentueux qui porte la Bretagne dans son cœur.

L’autorité des marchés financiers lui impose une augmentation de capital de 200 000 euros pour pouvoir activer le volet «prise de participation» de la plateforme. C’est une condition préalable pour exercer en tant que conseiller en investissement participatif.

Pour l’aider à remplir cette condition, un collectif de patrons bretons s’est monté et déjà 90 dirigeants, parmi lesquels dix membres de produit en Bretagne, ont apporté leur soutien à hauteur de 1 000 euros minimum chacun, défiscalisables.

Si ça vous interpelle, voici les coordonnées de Karim Essemiani: son mail.

[/tab] [/tabs]

[tabs] [tab title= « Vous dans l’écosystème digital Breton »]

Vous êtes CTO, CEO, webdesigner? Vous recrutez ou cherchez à compléter votre start-up? Vous travaillez dans le digital sur les territoires de BrestTech+, de la French Tech Rennes Saint-Malo ou NantesTech alors pour toutes ces raisons complétez : https://goo.gl/owwFgp

Digitalisons ensemble la région !

[/tab] [/tabs]

[tabs] [tab title= « Le correspondant »]

sebastien-le-corfecSébastien Le Corfec est Web entrepreneur breton, cofondateur du fonds d’investissement et d’accélération West Web Valley (avec Ronan Le Moal et Charles Cabillic), créateur du West Web Festival (« Web, business & Music » durant le 1er festival européen les vieilles Charrues), conférencier, il est également actionnaire du magazine papier « Bretons ».

Berceau historique du numérique en France, la Bretagne a de nombreuses similitudes avec la fameuse Silicon Valley. La rade de Brest rappelant la baie de San Francisco et le Golden Gate, une excellente qualité de vie, des étudiants très bien formés à Brest, Rennes, Nantes… La Bretagne est aujourd’hui le deuxième pôle français en matière de numérique et le seul territoire doté de 3 métropoles FrenchTech. Et quand, je parle de la Bretagne, c’est la bretagne historique avec ses 5 départements dont la Loire Atlantique.

[/tab] [/tabs]

Crédit photo: Fotolia, banque d'images, vecteurs et videos libres de droits
Tags
Microsoft Experiences les 3 et 4 octobre 2017

Les correspondants

Les correspondants des Frenchweb en France et à l'international

Sur le même sujet

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Share This