ActualitéChiffres Cles

42 millions d’internautes français pratiquent toujours l’internet de salon

Ils sont 99% à se connecter depuis un ordinateur de bureau, 35% à le faire depuis un smartphone et 10% depuis une tablette tactile. C’est ce que révèle une récente étude réalisée par Kantar Media sur les usages des Français en matière d’accès à internet, notamment au travers des ordinateurs, smartphones et tablettes.

Si ces chiffres peuvent s’expliquer par une différence marquée au niveau de l’équipement, avec 21,4 millions de foyers équipés d’un ordinateur (40% en ont au moins deux) pour 24 millions de mobinautes et 5,1 millions de foyers équipés de tablettes, on peut constater que chaque support a son usage:

Les ordinateurs, avec 14 types d’activités recensées, sont le support le plus polyvalent devant les tablettes et leurs 7,2 activités pratiquées en moyenne. Les tablettes sont ainsi particulièrement appréciées pour la consultation d’e-mails (51% des cas) et de contenus éditoriaux (56%).

Les smartphones sont eux, avec 5,2 activités recensées en moyenne, souvent utilisés pour la recherche d’informations pratiques comme le mapping (47,5%) et les annuaires (41%).

L’étude s’attarde enfin sur la tendance du m-commerce pratiqué par 22% des tablonautes contre seulement 7,4% des mobinautes.

Infographie_Internet_a_l_ecran

Crédit photo: Shutterstock, des millions de photos, illustrations, vecteurs et vidéos

La rédaction

Pour communiquer sur FrenchWeb ou le Journal des RH, devenez partenaire, cliquez ici.
Bouton retour en haut de la page
42 millions d’internautes français pratiquent toujours l’internet de salon
Comment les logiciels révolutionnent l’industrie automobile
IBM France: tentative d’invasion numérique par des salariés en « télégrève »
Wirecard : après le scandale, la FinTech allemande vend ses activités asiatiques
Seven Senders
E-commerce: 32 millions d’euros pour la startup de livraison Seven Senders
Aux États-Unis, les géants de la Tech se veulent conciliants avec Joe Biden
BNP Paribas et le Crédit Mutuel s’associent dans la télésurveillance