ActualitéBusinessComData Room

6 conseils pour optimiser la performance de sa newsletter

A l'heure de la toute-puisance des réseaux sociaux dans la relation client, la newsletter reste un outil privilégié pour créer de l'engagement avec sa communauté. Taux d'ouverture, taux de clic, taux de désabonnement: autant d'indicateurs chiffrés à suivre pour mesurer l'efficacité de ses campagnes. 

Jon Westenberg, spécialiste en marketing digital, détaille quels sont, selon lui, les 6 éléments clés qui permettent d'optimiser le contenu de ses newsletters, et d'améliorer mécaniquement ses indicateurs de performance. 

  • Proposer un contenu de qualité: c'est un pré-requis évident, mais qui mérite d'être rappelé, pour le spécialiste en marketing. Chaque newsletter envoyée doit être aussi intéressante et informative qu'un article ou un post publié sur un blog. Bien que l'envoi d'une newsletter soit un prétexte pour entrer en contact avec ses clients, elle doit leur apporter quelque chose qu'ils ne trouveront pas ailleurs, au risque de les voir se désinscrire rapidement. 
  • Aller à l'essentiel: un internaute passe moins d'une minute par newsletter en moyenne, rappelle l'expert. D'où l'importance d'être synthétique, et de se fixer des limites. Jon Westenberg conseille ainsi de ne pas dépasser les 500 mots par e-mail envoyé. 
  • Intégrer un call to action: quel que soit le prétexte de la newsletter, présenter un produit ou mettre en avant un contenu publié sur son blog, le mail doit inciter les clients à se rendre sur le site de la marque. 
  • Créer un véritable rendez-vous avec sa communauté: la régularité dans l'envoi de ses newsletters est clé pour donner cette impression de rendez-vous avec la marque. 
  • Travailler l'objet de son mail: les objets de mails génériques, tels que «Newsletter de mars» sont à éviter à tout prix pour le spécialiste du marketing. Chacun des mails envoyés doit avoir un objet fort, qui donne envie aux destinataires d'aller en découvrir le contenu. 
  • Faciliter la désinscription: des liens de désinscription visibles et faciles à identifier permettent de renforcer le lien de confiance avec sa communauté. Libre de se désinscrire quand bon lui semble, elle sera plus à même de s'engager avec la marque. 

 

Crédit photo: Adobe Stock

 

Tags
Microsoft Experiences les 3 et 4 octobre 2017

Claire Spohr

Chargée d'études au sein de la rédaction.

Sur le même sujet

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Share This