ActualitéAsieAsieBusinessInvestissementsStartupTech

674 millions de dollars pour le fonds dédié à l’AI de l’ancien patron de Google Chine

  • Sinovation Ventures, fonds de capital risque chinois, vient de lever 674 millions de dollars pour financer deux fonds monétaires dédiés à l'intelligence artificielle, aux logiciels d'entreprise et à la création de contenus de divertissement.
     
  • La société chinoise a investi 100 millions de dollars dans 25 entreprises spécialisées dans l'intelligence artificielle aux États-Unis et en Chine au cours des trois dernières années.
     
  • Le fonds de Kai-Fu Lee dispose aujourd'hui d'un portefeuille de 300 start-up.

 

Sinovation Ventures, fonds de capital risque chinois fondé par Kai-Fu Lee, l'ancien vice-président de Google Chine, vient de lever 674 millions de dollars, selon une information rapportée par le Wall Street Journal. Ce financement est destiné à deux fonds monétaires distincts qui cibleront l'intelligence artificielle, les logiciels d'entreprise et la création de contenus de divertissement.

Cette opération permet à Sinovation Ventures, initialement baptisée Innovation Works à sa création en 2009, de disposer de deux nouveaux fonds destinés à l'éclosion des start-up chinoises. Le premier est un fonds libellé en dollars américains s'élevant à 300 millions de dollars tandis que le deuxième est libellé en yuans chinois dont les réserves totalisent l'équivalent de 374 millions de dollars.

100 millions de dollars investis dans l'AI en 3 ans

Sinovation Ventures est l'un des fonds de capital risque chinois les plus agressifs à parier sur les start-up qui ont recours à l'intelligence artificielle pour développer aussi bien des voitures sans conducteur que des logiciels d'entreprise. Au cours des trois dernières années, la société chinoise a investi 100 millions de dollars dans 25 entreprises de ce type aux États-Unis et en Chine, d'après le WSJ.

Le fonds de Kai-Fu Lee dispose aujourd'hui d'un portefeuille de 300 start-up. Malgré son attrait pour les États-Unis, Sinovation Ventures concentre l'essentiel de son activité sur le marché chinois. Parmi ses investissements, le fonds compte notamment Wandoujia, société spécialisée dans la distribution d'applications mobiles sur Android, et Meitu, spécialiste des applications chinoises de selfie, qui prépare son introduction en Bourse. 

Lire aussi : Intelligence artificielle : votre assistant personnel n’est pas bête, il est mal conçu

Crédit photo: Fotolia, banque d'images, vecteurs et videos libres de droits
Tags

Maxence Fabrion

Journaliste chez FrenchWeb - DECODE.MEDIAPour communiquer sur FrenchWeb ou le Journal des RH, devenez partenaire, cliquez ici.
674 millions de dollars pour le fonds dédié à l’AI de l’ancien patron de Google Chine
E-sport: après le confinement, le cyclisme virtuel tente de faire perdurer l’engouement
SoLocal (ex-Pages jaunes) demande un prêt de l’État en urgence
StopCovid : pourquoi ça ne décolle pas?
RGPD: pour l’UE, des progrès sont nécessaires pour accompagner les PME
Protection des données : Jumbo Privacy, la startup de Pierre Valade, lève 8 millions de dollars
[DECODE Quantum] A la rencontre de Théau Peronnin et Raphaël Lescanne (Alice&Bob)
Copy link