ActualitéEtudesEuropeManagementSalaires

8 développeurs sur 10 sont heureux au travail, mais…

S'ils sont globalement satisfaits de leur travail (à plus de 80%), en France, les développeurs émettent quelques réserves concernant les perspectives d'évolution de leur poste, selon l'étude Comment est le moral des développeurs en 2016? réalisée par JobProd et publiée ce lundi 2 mai. L'étude a recueilli un peu plus de 700 avis de ces profils pendant une semaine afin d'obtenir une photographie à l'instant T. Parmi les répondants à l'enquête JobProd, 54,4% sont des développeurs, 13,4% des lead développeurs, 4,9% sont des experts techniques et 4,8% des freelances. 

Le challenge technologique, première source de satisfaction

Interrogés sur la question de leur bien-être professionnel, les participants à l’enquête placent le challenge technologique en première position à 22,5%, et l’environnement de travail à 17,2%. Ils sont 11,9% à accorder de l’importance aux possibilités d’évolution qu’offrent leur poste, 10,6% à la qualité du management, et 10,7% à l’équipe au sein de laquelle ils travaillent. 

jobprod-criteres

Première surprise de l’étude: 72,6% des répondants déclarent se sentir menacés dans leur poste, sur les différents items qu’ils identifient comme importants à leur bien-être. Parmi les principales menaces, on retrouve la crainte de voir leur rémunération et leurs avantages diminuer (à 15,7%), la crainte d’avoir moins de possibilités d’évolution professionnelle (à 13,1%), et la crainte d’avoir affaire à un moins bon management (à 10,4%).

81,9% des répondants sont heureux à leur poste actuel

Malgré les craintes qu’ils peuvent ressentir dans leur poste actuel, plus de 8 développeurs sur 10 (81,9%) se déclarent heureux dans leur travail. La moitié d’entre eux sont aussi heureux dans leur poste en 2016 que l’année précédente, 25,3% sont plus heureux actuellement qu’en 2015. Ils sont enfin 24% à se sentir moins heureux aujourd’hui qu’ils ne l’étaient l’année dernière.

Sans surprise, ce sont les directeurs techniques qui se sentent le mieux considérés dans leur travail (ils attribuent une note moyenne de 9/10 à cet item). Viennent ensuite les consultants IT et les étudiants et les stagiaires en IT (avec des notes de 7,3/10 et 7/10 respectivement). Ce sont les freelances et les chefs de projet technique qui se sentent le moins bien considérés (3,5/10 et 4/10). 

jobprod-consideration

Interrogés sur leur niveau d’épanouissement technique, les répondants y attribuent en moyenne la note de 5,5/10. On notera qu’ils sont 34,2% à déclarer ne pas aimer la stack avec laquelle ils travaillent (c'est-à-dire l'ensemble des logiciels qu'ils utilisent, ndlr).

Plus de la moitié des développeurs ne sont pas satisfaits de leur salaire

Enfin, on constate que 55,3% des développeurs ayant répondu à l’enquête estiment qu’ils ne sont pas suffisamment rémunérés pour le travail qu’ils fournissent. 

jobprod-bienpaye

S’ils sont 76,3% à s’estimer satisfaits de leur quota horaire, 42,1% des répondants déclarent malgré tout avoir des difficultés à concilier vie privée et vie professionnelle.

Pour finir, ils attribuent la note moyenne de 6,1/10 à leur environnement de travail. Seconde surprise de l’étude, ce sont les développeurs travaillant en Ile-de-France qui sont les plus mécontents de leur environnement de travail (à 41,4%, contre 8,5% en régions).


** Méthodologie: pour réaliser son étude, JobProd a analysé les 702 réponses obtenues à son enquête en ligne. Le questionnaire a été mis en ligne pendant une semaine, sur le site JobProd. Les répondants ont en moyenne 30 ans, et possèdent une expérience professionnelle de 6 ans et demi. Ils travaillent à 41,1% en Ile-de-France, et sont des hommes à 90%. 54,4% des répondants sont des développeurs, 13,4% des lead développeurs, 4,9% sont des experts techniques, 4,8% des freelances, 4,3% des architectes et 4,2% des chefs de projet technique. Enfin, 35,9% des répondants travaillent pour des éditeurs de logiciel, 22,1% pour des SSI et 12,1% dans des Web agencies.

LIRE aussi: Voici le portait-robot du développeur en 2016

Crédit photo: Fotolia, banque d'images, vecteurs et videos libres de droits
Tags
Microsoft Experiences les 3 et 4 octobre 2017

Claire Spohr

Chargée d'études au sein de la rédaction.

Sur le même sujet

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Share This