ActualitéBusinessHealthcareTech

Adents lève 12 millions d’euros pour lutter contre la contrefaçon de médicaments

Le montant

Adents, éditeur de logiciels d'identification de produits pharmaceutiques, vient de boucler un tour de table de 12 millions d’euros auprès de Naxicap Partners, Omnes Capital et CapHorn Invest. Cette opération permet à la start-up française de franchir le cap des 20 millions d’euros de fonds levés sur les 18 derniers mois. Depuis sa création, l’entreprise basée à Massy a levé près de 25 millions d’euros.

Le marché

Fondé en 2007 par Christophe Devins et David Carpentier, l’éditeur de logiciels français Adents conçoit des solutions permettant de procéder à l’identification à l’unité des produits. Cette démarche est en passe de devenir indispensable sur le marché pharmaceutique. En effet, plusieurs pays à travers le monde se sont alignés pour obliger les fabricants de produits du secteur à identifier chaque boîte de médicaments délivrée sous ordonnance à l’aide d’un code unique. 

A terme, la sérialisation a pour objectif de contrer l’expansion du trafic de contrefaçon des médicaments. Le couperet tombera dès novembre 2017 aux États-Unis tandis que l’Union européenne, et donc la France, auront jusqu’à février 2019 pour se mettre en conformité avec les réglementations des autorités sanitaires.

Les objectifs

Avec ce nouvel investissement, Adents prévoit d’amplifier le développement de son réseau international de «solutions partners», notamment aux États-Unis, et de s’ouvrir à de nouveaux marchés, au Moyen-Orient et en Asie. Pour accélérer son activité commerciale, la start-up française peut dorénavant s’appuyer sur un partenariat stratégique noué avec le groupe industriel allemand Siemens. Depuis son lancement, plus de 2 milliards de codes uniques ont été générés et suivis à travers le monde à partir des solutions logicielles développées par Adents.

[tabs]

[tab title= « Adents : les données clés »]

Fondateurs : Christophe Devins et David Carpentier

Création : 2007

Siège social : Massy, près de Paris

Activité : Développement de logiciels de sérialisation et de traçabilité unitaire

Financement : 12 millions d'euros en juillet 2016

Concurrents : Producim…

[/tab]

[/tabs]

Crédit photo: Fotolia, banque d'images, vecteurs et videos libres de droits
Tags

Maxence Fabrion

Journaliste chez Adsvark Media / FrenchWeb - We Love Entrepreneurs

Sur le même sujet

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Share This