BusinessLes levées de fondsMediaTech

AdTech: Bliink lève 2,5 millions d’euros pour développer sa solution de visual intelligence

Bliink, start-up spécialisée dans l’in-image advertising, lève 2,5 millions d’euros auprès d’Axeleo Capital et d’Evolem Start.

Lancé en 2018 par Siham Fadili, Julia Muller et Samuel Kerboeuf, Bliink développe une solution de visual intelligence basée sur le machine learning à destination des agences et annonceurs. Cette technologie leur permet de cibler les consommateurs de manière précise, sans avoir à utiliser leurs données personnelles. En alliant reconnaissance d’image et analyse sémantique, la solution Bliink a pour objectif de créer des publicités plus pertinentes et ciblées. 

“Notre solution de visual intelligence nous permet d’adresser un nouveau territoire, ‘l’image’, jusqu’à présent inaccessible. L’intégration native est réalisée en harmonie avec le contenu éditorial permettant d’obtenir un taux d’engagement et une attention trois fois supérieurs aux standards du marché », explique Siham Fadili, CEO de Bliink. La start-up peut se targuer de compter parmi ses clients de grandes entreprises telles que L’Oréal, Renault, Nestlé, Air France ou encore Adidas.

Avec cette levée, Bliink espère recruter de nouveaux collaborateurs et faire évoluer son équipe R&D pour accélérer sa croissance. La start-up se trouve notamment en compétition avec Seedtag, concurrent espagnol fondé par deux anciens employés de Google qui revendiquait déjà près de 5,2 millions d’euros de récoltés en 2017.

Bliink: les données clés

Fondateurs : Siham Fadili, Julia Muller et Samuel Kerboeuf
Création :
 2018
Siège social : Neuilly-sur-Seine
Secteur :
publicité
Marché : solution de visual intelligence
Concurrents:
Seedtag, GumGum


Financement : 2,5 millions d’euros en septembre 2019 auprès d’Axeleo Capital et d’Evolem Start.

Tags

Assiya Berrima

Journaliste chez FrenchWeb - DECODE MEDIA.Pour communiquer sur FrenchWeb ou le Journal des RH, devenez partenaire, cliquez ici.
AdTech: Bliink lève 2,5 millions d’euros pour développer sa solution de visual intelligence
Coronavirus : Orange limite la casse au premier semestre
Kiosques en ligne : Cafeyn s’offre le Néerlandais Blendle pour devenir un champion européen
Samsung: le confinement propulse le bénéfice net du groupe à près de 4 milliards d’euros
Mode : une course à la digitalisation nécessaire
Malgré Trump, Huawei devient le numéro un mondial des smartphones
Location de bateaux : Click&Boat s’empare de son rival espagnol Nautal
Copy link