BusinessFW BusinessTechTV

AdTech: la stratégie de Teads pour se démarquer de Google et Facebook

Dans le secteur de la publicité en ligne, Teads, passé sous le giron d’Altice en 2017, fait partie des acteurs qui comptent. L’entreprise française a d’ailleurs eu une actualité chargée cet été, avec notamment la signature de nouveaux partenaires. “Nous sommes assez fiers d’avoir signé de grandes marques médias, successivement la BBC au niveau mondial, Apple News en Grande-Bretagne et The Economist pour un partenariat mondial exclusif. Ils viennent rejoindre les centaines d’éditeurs mondiaux qui travaillent avec nous», cite Pierre Chappaz, interrogé par FrenchWeb lors du Hub Forum.

Des formats publicitaires qui n’agressent pas l’internaute

Mais sur ce marché en pleine explosion, les internautes ne risquent-ils pas de faire une overdose des publicités? «Chez Teads, nous avons toujours choisi de n’utiliser que des formats publicitaires qui n’agressent pas l’internaute. Là où il y a eu une overdose, c’est sur des publicités qui nous ennuient comme des interstitiels plein écran qui nous empêchent d’accéder au contenu. Nous avons toujours milité contre cela», répond Pierre Chappaz.

«Ce qui est fondamental est que la publicité soit intéressante. En utilisant les fonctionnalités du smartphone, on peut créer des expériences publicitaires ludiques, interactives, beaucoup plus engageantes pour l’internaute. Pour cela, nous allons jusqu’à l’utilisation de la réalité augmentée». Teads s’est d’ailleurs servi de cette technologie pour lancer une campagne avec Sephora.

« Le marché a besoin d’une alternative de qualité par rapport à Google et Facebook »

Pour faire face aux puissants acteurs du marché, Teads a récemment adopté une nouvelle signature: The Global Media Platform. «L’idée principale est que le marché a besoin d’une alternative de qualité par rapport à Google et Facebook. Nous pensons que les médias sont les mieux placés pour fournir cette alternative de qualité, à condition d’être fédérés. Et Teads est la plateforme mondiale qui est capable de fédérer tous ces médias et d’offrir aux annonceurs une audience massive puisque l’on touche 1,2 milliard d’internautes tous les mois à partir d’une technologie unique», explique Pierre Chappaz.

D’ailleurs, une des étapes majeurs à venir pour la marque est d’être une plateforme globale. «Aujourd’hui, le grand sujet est la performance», explique Pierre Chappaz. Ainsi, les algorithmes d’intelligence artificielle développés par Teads pour optimiser la probabilité que les vidéos soient vues ont aussi été adaptés pour optimiser la probabilité que l’internaute soit converti en fonction de l’objectif de l’annonceur. Pierre Chappaz cite par exemple le fait d’attirer de nouveaux clients sur leur site, de leur faire remplir un formulaire ou encore de leur faire acheter un produit. «Nous devenons donc une plateforme avec des capacités complètes, depuis le branding jusqu’à la conversion. Et c’est comme cela, que nous arriveront à faire grandir des partenariats mondiaux avec de très grandes marques».

 Retrouvez l’interview complète de Pierre Chappaz, executive chairman de Teads:

Tags
Plus d'infos

La rédaction

Pour contacter la rédaction, cliquez ici / Devenez "la start-up de la semaine" : faites vous connaitre! / Ajoutez un événement à notre agenda: cliquez ici

Sur le même sujet

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Share This
Fermer