ActualitéLes levées de fondsTech

Agriculture: l’Américain FarmLogs lève 10 millions de dollars pour sa plate-forme de données

FarmLogs, une start-up américaine éditant des solutions pour l’agriculture, vient de lever 10 millions de dollars auprès de Hyde Park Venture Partners, Huron River Ventures, Drive Capital, SV Angel et d’investisseurs privés. La société avait déjà bouclé un tour de table de 4 millions de dollars en janvier 2014.

Fondée en 2012, elle édite une plate-forme Web et mobile à partir de laquelle les agriculteurs peuvent consulter un vaste ensemble de données relatives à leur exploitation: météo, mesure du niveau de la pluie sur les sols… Celles-ci sont collectées par des objets connectés (construits par des fabricants autres que FarmLogs). A partir de ces données, la solution propose également un budget selon les dépenses requises. Objectif: améliorer la production.

Basée à Ann Arbor, dans le Michigan, l’entreprise compte renforcer ses effectifs et accélérer l’adoption de sa plate-forme en basculant sur un modèle freemium: le service de base est gratuit, mais les options supplémentaires sont facturées. Elle estime que 15% des fermes américaines utiliseraient ses services.

Crédit photo: Fotolia, banque d’images, vecteurs et videos libres de droits

Olivier Harmant

Journaliste chez FrenchWeb - DECODE.MEDIAPour communiquer sur FrenchWeb ou le Journal des RH, devenez partenaire, cliquez ici.
Bouton retour en haut de la page
Agriculture: l’Américain FarmLogs lève 10 millions de dollars pour sa plate-forme de données
IA: Kili Technology lève 7 millions de dollars auprès de Serena et e.ventures
Huawei: en Alsace, l’ouverture de sa première usine hors de Chine se précise
Comment Twitter veut permettre à ses utilisateurs de monétiser leurs contenus
Téléphonie d’entreprise : Ringover lève 10 millions d’euros auprès d’Expedition Capital
Valorisé à près d’un milliard de dollars, le réseau social Clubhouse passe à la vitesse supérieure
Portée par sa « stratégie de diversification », Apple devient la marque la plus valorisée au monde