ActualitéBusinessTech

Airbnb se lance dans la construction de logements modulables et pensés pour être partagés

Le fait que la plateforme de location entre particuliers, qui regroupe aujourd’hui plus de 5 millions de logements et pèse 38 milliards de dollars, cherche à se diversifier n’est pas un secret. Désormais, nous en savons plus sur la direction que veut prendre l’entreprise américaine via la présentation de son projet appelé « Backyard ».

Celui-ci a été développé via Samara, la filiale chargée de développer de nouveaux projets, et chapeautée par Joe Gebbia, co-fondateur d’Airbnb. «Backyard est une initiative visant à créer un prototype de nouvelles façons de construire et de partager des maisons, guidée par l’ambition de réaliser une conception plus humaniste, tournée vers l’avenir et soucieuse des déchets», explique ce dernier. Et si l’explication peut paraître un peu abstraite, l’initiative est bel et bien lancée. Les premiers tests devraient être livrés dès 2019.

Architecture et construction

L’entreprise se lance en fait dans l’architecture et l’urbanisme mais avec une vision bien à elle. Airbnb veut notamment s’appuyer sur les technologies de maison intelligente ou encore des techniques de fabrication sophistiquées pour créer des logements modulables et pensés dès le début pour être partagés.

« Après avoir examiné le secteur de la construction à la recherche de solutions pratiques, nous avons conclu qu’il était nécessaire de partir d’une ardoise vierge », poursuit Joe Gebbia. Airbnb ne s’éloigne donc pas tant que cela de son activité historique. « Backyard utilise le même objectif que celui envisagé pour Airbnb – le potentiel de l’espace – et l’applique plus largement à l’architecture et à la construction », explique le co-fondateur.

Concepteurs industriels, architectes, roboticiens…

Dans une interview accordée à Fast Company, Joe Gebbia donne un peu plus de précisions sur les ambitions de Backyard. Il pourrait s’agir de penser et construire de petites habitations préfabriquées, des maisons individuelles, des complexes ou juste de proposer des matériaux de construction innovants. Backyard pourrait alors aussi être une marketplace où seraient vendus les différents éléments qui constituent un logement.

En attenant de voir les premiers tests, Airbnb annonce aussi « recruter activement des penseurs audacieux ». « Notre équipe éclectique comprend des concepteurs industriels, des concepteurs d’interaction, des architectes, des roboticiens, des ingénieurs en mécanique et en matériel, des spécialistes des matériaux et des experts des politiques, tous travaillant à la réalisation de Backyard ».

S’il est fructueux, le projet pourrait aussi avoir un impact en France, sachant que l’Hexagone est le deuxième marché d’Airbnb juste derrière les États-Unis. A ce jour, la plateforme de location entre particuliers revendique ainsi pas moins de 500 000 annonces en ligne en France et 13 millions d’utilisateurs. Une part qui représente près de 20% de la population française (67 millions d’habitants).

Tags
Plus d'infos

Innocentia Agbe

Journaliste @FrenchWeb.fr et @LeJournaldesRH Merci d'adresser vos communiqués de presse et informations à redaction@frenchweb.fr

Sur le même sujet

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Share This
Fermer