ActualitéBusinessIndustrieTech

Airbus fait appel à Palantir pour réduire ses coûts de production de l’A350

  • La collaboration entre Airbus et Palantir a débuté il y a 18 mois.
     
  • Airbus a manqué de peu son objectif de livrer 50 A350 en 2016.

 

Le groupe aéronautique européen Airbus a noué un partenariat avec la société américaine Palantir, spécialisée dans les solutions contre la fraude et le terrorisme, selon le Financial Times. La collaboration entre les deux entreprises a débuté il y a 18 mois, mais leur relation s’est récemment élargie pour travailler sur huit projets, notamment pour l’assemblage final de l’A350, dans quatre pays.

Fondée en 2004 par Alexander Karp, Joe Lonsdale, Nathan Gettings, Stephen Cohen, Garry Tan et Peter Thiel, le co-fondateur de PayPal, Palantir fournit notamment des solutions au gouvernement américain, mais aussi aux secteurs de la finance et de la santé. «Le secteur financier est maintenant la plus petite de nos activités commerciales», note cependant Alexander Karp, PDG de Palantir. Et de préciser : «Nous avons constaté une hausse importante de l’intérêt des entreprises industrielles à l’égard de notre société.»

Palantir épaulera ainsi Airbus pour ses projets spatiaux, ses hélicoptères et en matière de défense. D’après Alexander Karp, l’accord de plusieurs millions de dollars conclu avec Airbus aiderait l’entreprise à atteindre son objectif de rentabilité prévu pour cette année.

Airbus en difficulté pour tenir les délais de production de l’A350

Selon Tom Enders, le PDG d’Airbus, le groupe aéronautique utilise les logiciels et l’expertise de Palantir pour permettre à ses ingénieurs de répondre plus rapidement aux problèmes de production. La start-up américaine a notamment travaillé avec Airbus pour relier les données provenant de plusieurs pays et de bases de données différentes afin que les ingénieurs du groupe européen puissent mieux tirer parti des expériences de chacun au sein de l’entreprise pour résoudre des problèmes de qualité. 

L’apport de Palantir dans le programme de l’A350 est déterminant dans la mesure où Airbus a rencontré des problèmes importants liés principalement à la défaillance d’un fournisseur qui n’a pas livré à temps des sièges pour la classe affaires et des équipements pour les toilettes. Cet incident a engendré une pression supplémentaire sur la chaîne de production, contrainte d’accélérer le processus pour tenir les délais. Airbus a d’ailleurs manqué de peu son objectif de livrer 50 A350 en 2016, malgré le maintien de la production dans les usines françaises pendant la période de Noël.

Lire aussi : 

Maxence Fabrion

Journaliste chez FrenchWeb - DECODE MEDIA
Bouton retour en haut de la page
Airbus fait appel à Palantir pour réduire ses coûts de production de l’A350
Comment réussir son entretien en visio?
Médias: les Français moins enclins à payer pour s’informer que la moyenne mondiale
La plateforme OTT Alchimie lance son projet d’IPO pour s’étendre à l’international
Quelle est cette startup que s’arrachent les investisseurs français?
Cloud gaming: après Google et Amazon, Facebook se lance sur ce marché à un demi-milliard de dollars
Comment les entreprises peuvent-elles appliquer la recette qui a fait le succès des GAFA ?